“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco II s'est employé

Mis à jour le 16/04/2017 à 05:06 Publié le 16/04/2017 à 05:06
Menée jusqu'à la 75e minute, l'ASM a renversé la vapeur dans le dernier quart d'heure. 	(Ph. archives JFO)

Monaco II s'est employé

Une grosse débauche d'agressivité.

Une grosse débauche d'agressivité. Les deux équipes n'ont pas manqué d'intensité dans leur jeu hier. Le premier carton jaune était d'ailleurs dégainé dès la 5e minute. Malgré un début de match haché, Monaco imposait sa maîtrise technique. Les gammes du centre de formation étaient récitées : jeu au sol et bonne coordination entre le milieu et la défense. En première période, seule l'attaque péchait. Les premières actions dangereuses demeuraient en faveur de Colomiers par l'intermédiaire de Pivois. Le n°10 visiteur ne cessait de secouer la défense monégasque. Les «Rouge et Blanc» restaient solides et repoussaient toutes les tentatives de centres et de jeu long. Le premier tir cadré de l'ASM n'intervenait qu'à la 31e. Les deux équipes se neutralisaient et la mi-temps approchait à grand pas. Le 0-0 pointait le bout du nez quand sur un centre très bien ajusté, Pivois inscrivait un but d'une superbe tête décroisée (0-1, 45').

Le début de seconde période était tonitruant côté monégasque. Les partenaires de Badiashile assiégeaient le camp columérien. Les attaquants combinaient de plus en plus. La défense haut-garonnaise souffrait sous les assauts répétés du jeune Bongiovanni. Dribble du mauvais pied, frappe enroulée, centres au sol et aériens, le numéro 7 s'illustrait sur plusieurs actions. Et c'était finalement au bout d'une superbe action collective que Sylla signait l'égalisation, à l'aide d'une reprise en une touche au point de penalty (1-1, 75').

Coaching gagnant du coach Cissé, puisque le passeur décisif, Tormin, et le buteur, étaient entrés en jeu en seconde mi-temps.

Il suffisait ensuite d'attendre 5 minutes pour voir le passeur devenir buteur. Le jeune Tormin profitait d'une glissade du latéral gauche de Colomiers pour offrir trois précieux points à son équipe. Voilà l'ASM de retour dans le Top 5.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct