“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco II pioche encore

Mis à jour le 05/12/2019 à 10:05 Publié le 05/12/2019 à 10:05
L’ASM d’Antognelli n’a plus gagné depuis six matchs.

L’ASM d’Antognelli n’a plus gagné depuis six matchs. C. Dodergny

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Monaco II pioche encore

Monaco II recevait Fréjus/St-Raphaël, hier soir en match en retard, après le report de la rencontre suite aux intempéries de novembre.

Monaco II recevait Fréjus/St-Raphaël, hier soir en match en retard, après le report de la rencontre suite aux intempéries de novembre. Les Monégasques débutaient bien en multipliant les mouvements dans une défense varoise en difficulté côté droit, mais Antognelli loupait le cadre après un superbe centre de Nguinda (5’). Avant le quart d’heure de jeu, Maes loupait un penalty qu’il avait lui-même obtenu. Les Varois n’ont pas inquiété Louis dans les buts monégasques jusqu’à la 40e où trois actions ont failli trouver la faille. Dans le jeu, l’ASM II a été fluide mais le dernier geste n’a pas été au rendez-vous. En seconde période, l’Etoile montrait plus de volonté dans le jeu et d’agressivité, mais c’est Alioui qui débloquait le match d’un coup-franc aux abords de la surface tiré en pleine lucarne (1-0, 70’). Problème, l’ASM II craquait après une perte de balle de Millot. Benard crucifiait à la dernière seconde Louis, resté sur sa ligne (1-1, 90’). Monaco II reste en queue de peloton. R.R.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.