“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco, future référence de l’égalité femme-homme ?

Mis à jour le 09/03/2019 à 10:20 Publié le 09/03/2019 à 10:20
L’égalité femme-homme semble être devenue une cause primordiale pour les autorités monégasques.  Un dossier à suivre de près.

L’égalité femme-homme semble être devenue une cause primordiale pour les autorités monégasques. Un dossier à suivre de près. Michael Alesi / Direction de la communication

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Monaco, future référence de l’égalité femme-homme ?

Lors de la première réunion du Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes, hier, une série de mesures ont été annoncées et des déclarations d’intention faites

Le Comité pour la promotion et la protection des droits des femmes s’est réuni, hier matin, pour la première fois. De très nombreuses personnalités étaient présentes pour, chacune, exposer l’avancée de ses travaux ou faire état de ses intentions politiques.

Ainsi, quatre mesures immédiates ont été annoncées : la création d’une plateforme sociale dédiée au comité, l’octroi de subventions pour les associations œuvrant pour le droit des femmes, le dépôt d’un projet de loi sur l’allongement du congé maternité simple passant de 16 à 18 semaines,et une étude juridique pour mettre à jour les textes réglementaires contenant des dispositions obsolètes.

Une charte en préparation

Des groupes de travail ont été définis afin de mettre diverses mesures en œuvre, telle que : renforcer les actions de formation professionnelle pour l’accueil des victimes, promouvoir l’égalité femmes-hommes en renforçant la sensibilisation vers tous les publics, créer un site internet dédié au comité et aux droits des femmes, et poursuivre les études sur les salaires et les violences.

Le conseiller de gouvernement-ministre des Affaires sociales et de la Santé, Didier Gamerdinger, a annoncé la mise en place d’une charte : « L’égalité femme-homme dans le monde du travail, c’est avant tout un état d’esprit. J’ai commencé à sonder les employeurs de Monaco pour savoir s’ils seraient prêts à s’engager dans ce sens. Et ils ont répondu positivement. Ce document est en cours d’élaboration au Département des Affaires sociales et portera sur l’accès aux métiers, le déroulement de carrière ou encore la rémunération. » Voilà qui pose les bases d’un concept baptisé la « monégalité », que le département définit comme « l’instauration d’une véritable égalité FH dans tous les aspects de la vie à Monaco. »

Beaucoup d’espoirs

Ainsi, de la même façon que Monaco s’est construit une solide réputation dans la lutte contre les pollutions, les autorités entendent bien faire de la Principauté une référence en matière d’égalité femme-homme.

Une annonce qui va générer beaucoup d’espoirs dans ce pays où l’avortement est toujours interdit et où les femmes n’ont toujours pas la possibilité d’être chef de foyer.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.