“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco : enfoncer Limoges

Mis à jour le 22/01/2017 à 05:04 Publié le 22/01/2017 à 05:04
Les Roca Boys de Brandon Davies, battus mardi dernier en Ligue des Champions après dix succès d'affilée, veulent relancer une série à Limoges.                                                                                          (photo Cyril Dodergny)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco : enfoncer Limoges

Les Monégasques se déplacent ce soir chez un adversaire en difficulté, humilié dimanche dernier dans le clasico contre Pau-Orthez. Attention au sursaut d'orgueil des Limougeauds

Affronter une bête blessée n'est jamais simple à appréhender. Surtout quand cette dernière est le deuxième club le plus titré du basket français. Humilié contre l'Elan Béarnais 57 à 89 lors du 100e clasico entre les frères ennemis, Limoges est au plus bas avant d'accueillir les Roca Boys à Beaublanc (19h). Mais après cette terrible déconvenue, tout laisse à penser que le CSP pourrait sortir les griffes contre le leader incontesté de la Pro A. Il en va de l'avenir de son entraîneur serbo-monténégrin Dusko Vujosevic et de la dignité d'un club mythique en perdition.

Les Monégasques feraient donc bien de se méfier de la réaction des Limougeauds, parce que ce Limoges-Monaco, dernier match de la phase aller, a tout d'un piège. Il faut dire que les coéquipiers de Mathieu Wojciechowski brillent depuis le début de la saison par leur irrégularité. Capables de gagner au Mans puis de totalement déjouer contre Cholet ou Le Portel à domicile. Le CSP, en plein doute, craint particulièrement cette confrontation contre la Roca Team, comme l'a confié coach Vujosevic à France Bleu Limousin : «Monaco est l'équipe la plus forte en France. Et celle qui joue le mieux à l'heure actuelle. Après le match face à Orthez, c'est le pire adversaire possible pour essayer de se sortir de cette situation. Mais dans le sport, on ne sait jamais. Il faut avoir la foi, du courage, et essayer. Et ce qu'il faut faire par-dessus tout, c'est se battre.» Seule certitude dans ce flou artistique : la bande à Jamal Shuler sera attendue de pied ferme. Mais elle a prouvé par le passé qu'elle aimait ce genre d'ambiance. Quand une équipe possède un ratio de 14 victoires pour seulement 2 défaites en championnat, elle est de toute façon habituée à être dans la position du chassé. Les hommes de Zvezdan Mitrovic voudront se relancer après leur défaite symbolique (Monaco est déjà qualifié pour les huitièmes de finale-ndlr) contre Nymburk en Ligue des Champions. Un coup d'arrêt sans gravité qui a mis fin à une série exceptionnelle de 10 victoires consécutives toutes compétitions confondues. Pas une bonne nouvelle pour le CSP tant la Roca Team et ses artilleurs se plaisent à soigner les stats depuis le début de la saison.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.