Rubriques




Se connecter à

Monaco défend la liberté d’informer à Strasbourg

Le 7 février à Strasbourg, au Conseil de l’Europe, une Délégation de Monaco (1) a participé à la réunion annuelle du Comité des ministres consacrée à la coopération entre le Conseil de l’Europe et les Nations Unies, sur les questions relatives aux droits de l’Homme.

Publié le 16/02/2019 à 10:18, mis à jour le 16/02/2019 à 10:18
Marie-Noëlle Albertini, conseiller diplomatique auprès du Conseille-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération.
Marie-Noëlle Albertini, conseiller diplomatique auprès du Conseille-ministre des Relations Extérieures et de la Coopération. Dir. Com.

Le 7 février à Strasbourg, au Conseil de l’Europe, une Délégation de Monaco (1) a participé à la réunion annuelle du Comité des ministres consacrée à la coopération entre le Conseil de l’Europe et les Nations Unies, sur les questions relatives aux droits de l’Homme.

L’échange de vues a pu compter sur la participation de Coly Seck, président du Conseil des droits de l’Homme, et de Moez Chakchouk, sous-directeur général pour la communication et l’information de l’Unesco, représentant Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco.

 

Monaco s’est exprimé au cours de la discussion thématique sur « les nouvelles technologies et la liberté d’expression » pour souligner le défi majeur que représente l’ère numérique au regard de la préservation de valeurs fondamentales universellement reconnues, telles que la liberté d’expression et, en particulier, la liberté d’informer.

À cette occasion, il a été rappelé la priorité donnée par le gouvernement monégasque, dans le cadre de sa politique de sécurité, à la lutte contre la cybercriminalité et la protection des données personnelles.

Monaco est également intervenue sur la résolution relative à un moratoire sur l’application de la peine de mort, adoptée par l’assemblée générale des Nations Unies, le 17 décembre 2018, afin de rappeler l’engagement constant du gouvernement en faveur de l’abolition de la peine de mort, partout dans le monde et en toutes circonstances.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.