Rubriques




Se connecter à

Charlotte Casiraghi et Dimitri Rassam sont mariés

Hier, la fille aînée de la princesse Caroline et le fils aîné de Carole Bouquet se sont dit oui devant leurs familles au cours d’une cérémonie civile au Palais princier, sur le Rocher

CEDRIC VERANY Thibaut Parat Publié le 02/06/2019 à 10:21, mis à jour le 02/06/2019 à 10:21
Dans la cour d’honneur du Palais princier, hier après la cérémonie, le couple prend la pose pour la postérité.
Dans la cour d’honneur du Palais princier, hier après la cérémonie, le couple prend la pose pour la postérité. Eric Mathon/Palais princier

Carnet blanc chez les Grimaldi ! La fille aînée de la princesse Caroline, Charlotte Casiraghi a épousé ce samedi au Palais princier son compagnon depuis deux ans, Dimitri Rassam. Après la naissance de leur fils, Balthazar, le 23 octobre dernier, le couple scelle ainsi davantage son amour.

Comme ses parents et ses frères avant elle, c’est l’intimité du Palais que Charlotte Casiraghi a choisi pour son mariage. En fin de matinée, hier, Laurent Anselmi, officier d’état civil de la famille princière, a donc procédé à la cérémonie d’échange de consentements.

La mariée portait une tenue dans les tons ivoire et mordoré signée par la maison Saint-Laurent dont elle est l’une des égéries. Elle avait choisi pour témoins, ses amies Juliette Maillot et Vanina Mandelli. Le marié lui, était entouré de Guillaume Houz et Antoine Nussembaum.

 

Couple discret

Les convives se sont ensuite retrouvés dans les jardins du Palais, pour déjeuner. Sur les réseaux sociaux, hier après-midi, certains invités ont d’ailleurs partagé des bribes de la garden-party très festive. Des images effacées depuis par leurs auteurs.

Il faut dire que le couple, plutôt discret, préserve scrupuleusement sa vie privée. En janvier dernier, ils avaient fait publier par leur avocat un communiqué démentant leur séparation et où ils s’estimaient « harcelés par la presse à scandale ». Depuis la rumeur du mariage courait, même si aucune confirmation n’avait été apportée par le Palais de Monaco qui, d’ordinaire, annonce les heureux événements vécus dans la famille Grimaldi par communiqué.

Un élément, toutefois, avait été relevé par les observateurs : la présence de Carole Bouquet - la mère de Dimitri Rassam - en mars au Bal de la Rose. L’actrice avait posé aux côtés du prince Albert II et du clan Casiraghi devant les photographes, laissant présager un rapprochement des familles.

 

Par ailleurs, les jeunes mariés ont le goût de la culture en commun. Dimitri Rassam est producteur de cinéma et a notamment contribué récemment au film d’Yvan Attal, Le brio ou au dernier opus d’Olivier Barroux avec Kad Merad, Just a gigolo. Charlotte Casiraghi s’investit, elle, depuis trois ans dans les Rencontres philosophiques. Une entité qu’elle a créée et qu’elle préside, où des philosophes dissertent sur des sujets d’actualité.

De leurs relations passées, le couple a chacun un enfant. Charlotte Casiraghi, 32 ans, est la mère de Raphaël, 5 ans, né de sa liaison avec le comédien Gad Elmaleh. Dimitri Rassam, 37 ans, lui est papa de Daria, 7 ans, de sa précédente union avec Masha Novoselova.

Une deuxième célébration cet été ?

Après l’étape du mariage civil en Principauté, une deuxième célébration pourrait avoir lieu au cours de l’été. Peut-être à Saint-Rémy-de-Provence avance l’hebdomadaire britannique Hello. C’est dans ce village des Alpilles que la princesse Caroline s’était installée dans les années 90 avec ses trois aînés après le décès de son époux, Stefano Casiraghi.

Mais là encore, aucune information officielle n’a filtré sur cette éventuelle deuxième célébration.

 

En tout cas, il y aura bien un autre mariage cet été dans la famille Grimaldi. En effet, le fils de la princesse Stéphanie, Louis Ducruet doit épouser sa compagne, Marie Chevallier, en juillet.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.