“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco au comité de la protection du milieu marin de l’Organisation maritime internationale

Mis à jour le 03/06/2019 à 10:16 Publié le 03/06/2019 à 10:16
Isabelle Rosabrunetto, représentante permanente de Monaco à l’Organisation maritime internationale
(OMI) et Armelle Roudaut-Lafon, représentante permanente adjointe.	(DR)

Monaco au comité de la protection du milieu marin de l’Organisation maritime internationale

Isabelle Rosabrunetto, représentante permanente de Monaco à l’Organisation maritime internationale (OMI) (1) et Armelle Roudaut-Lafon, représentante permanente adjointe, ont participé à la 74e session du comité de la protection du milieu marin qui s’est tenu à Londres.

Isabelle Rosabrunetto, représentante permanente de Monaco à l’Organisation maritime internationale (OMI) (1) et Armelle Roudaut-Lafon, représentante permanente adjointe, ont participé à la 74e session du comité de la protection du milieu marin qui s’est tenu à Londres.

Une vidéo du prince Albert II a été diffusée en ouverture du comité. Dans son message le souverain a rappelé « l’importance des océans en matière de régulation du climat, de sécurité alimentaire... » et a salué les avancées de l’OMI.

En effet, l’organisation est à l’origine de nombreuses conventions internationales portant notamment sur la sécurité des transports maritimes ou, comme la convention Marpol, sur la prévention de la pollution en mer. Cependant, de nombreuses avancées sont encore nécessaires pour parvenir à un transport maritime « propre ». Les intérêts des États, comme ceux des compagnies privées, n’étant pas toujours identiques, le comité est chargé de rechercher des consensus délicats, notamment en matière de normes d’émission de gaz à effet de serre provenant des navires.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct