Rubriques




Se connecter à

Monaco : Artcurial dévoile la pièce maîtresse de sa vente d'horlogerie

À quelques semaines de prendre ses désormais traditionnels quartiers d'été en Principauté, la maison parisienne Artcurial a levé le voile, cette semaine, sur le contenu de ses prestigieux catalogues.

T. M. Publié le 19/06/2016 à 05:08, mis à jour le 19/06/2016 à 05:08
Rolex. The James Bond Pre-Daytona. Chronographe bracelet en acier, cadran argenté brossé, cadrans subsidiaires pour les secondes, minutes et heures, aiguille rouge terminée par une flèche pour le chronographe. Estimation sur demande.	(©Artcurial)
Rolex. The James Bond Pre-Daytona. Chronographe bracelet en acier, cadran argenté brossé, cadrans subsidiaires pour les secondes, minutes et heures, aiguille rouge terminée par une flèche pour le chronographe. Estimation sur demande. (©Artcurial)

À quelques semaines de prendre ses désormais traditionnels quartiers d'été en Principauté, la maison parisienne Artcurial a levé le voile, cette semaine, sur le contenu de ses prestigieux catalogues.

En fonction depuis un an sur le Rocher, Louise Grether présentera ainsi à la vente, le 18 juillet (dès 14 h 30) à l'hôtel Hermitage, une collection privée de 33 Rolex cumulant une estimation aux alentours de 1,5 million d'euros.

Élément phare de ce catalogue d'horlogerie monté par les experts de Marie Sana, une toquante Rolex unique et associée au personnage mythique de James Bond. « Ce modèle se distingue notamment par son aiguille de chronographe rouge qui, selon la légende, aurait été modifié à la demande des producteurs du film Au service secret de sa Majesté et porté par l'acteur George Lazenby aux côtés d'une distribution prestigieuse (Diana Rigg et Telly Savalas) », note les experts.

 

Accompagnée d'une photo de l'acteur montre au poignet, la facture de cette d'ores et déjà pièce de collection mentionne un achat le 23 octobre 1968, chez Bucherer en Suisse.

« A la fin du tournage, les costumes et accessoires furent mis en vente, et le comptable de la production de l'époque acheta ce chronographe », précise également Artcurial en guise de background.

Un saphir Cachemire « très rare »

Le 19 juillet, dès 14 h 30, la vacation consacrée à la joaillerie fera souffler un air de place Vendôme sur la Principauté. Un « très rare » saphir Cachemire estimé à plus de 500 000 euros devrait provoquer une bataille de tablettes en salle en ouverture d'une série de trois ventes ponctuées d'un volet caritatif au profit de Mission Enfance, le 21 juillet, auquel le prince Albert devrait se joindre.

 

La vente Hermès Vintage du mercredi 20 juillet étant, elle, notamment portée par un sac Birkin en autruche rose ou un modèle Kelly en porosus rouge braise estimé à plus de 20 000 euros. Et la vente d'une garde-robe d'exception signée du créateur Franck Sorbier, le 20 juillet à 12 h 30.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.