“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco à l’heure du tango argentin ce week-end

Mis à jour le 04/10/2019 à 10:06 Publié le 04/10/2019 à 10:06
Trois jours de festivités autour du tango argentin vont rythmer Monaco et Beausoleil.

Trois jours de festivités autour du tango argentin vont rythmer Monaco et Beausoleil. M. Alesi et Jean-François Ottonello

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Monaco à l’heure du tango argentin ce week-end

La Principauté et Beausoleil accueillent, jusqu’à dimanche, le Festival de tango argentin. Stages, démonstrations, soirée de gala... Trois jours d’enlacements passionnés vous attendent

Débutée mardi, la dixième édition du Festival international de tango argentin, organisé par l’association Monaco Danse Passion, se prolonge jusqu’à dimanche en Principauté. L’événement réunit tous les passionnés de cette danse mais aussi les curieux qui souhaitent s’y initier. Voici trois bonnes raisons de venir assister au festival dont l’ambiance rappelle les ruelles de Buenos Aires.

(Re)découvrir l’art argentin

C’est l’occasion de redécouvrir les classiques de cet art notamment grâce aux concerts organisés. Et c’est le spectacle « Le tango de Buenos Aires » qui ouvrira le bal, vendredi soirau théâtre des Variétés, avec Rubén Serra au bandonéon et au chant, Stéphane Charles au piano et les danseurs Florencia Labiano et Hernan Rodriguez.

La soirée se poursuivra jusqu’à 1 h du matin à l’espace Léo Ferré avec des démonstrations de « Milonga » par Florencia Labiano et Hernan Rodriguez et les maestros Paulita et el Gato.

Samedi, à partir de 20 h, le quintet « Cinco Esquinas » orchestrera la soirée de gala au cours de laquelle plusieurs démonstrations de danse auront lieu, toujours à l’espace Léo-Ferré.

Dimanche, c’est à la salle des Fêtes de Beausoleil qu’il faudra se rendre pour clôturer l’événement. Dès 17 h 30, place à « Milonga de Despidida ». puis à partir de 21 h 30 et jusqu’à minuit, une DJ prend le relais pour une soirée « After néotango ».

Pour apprendre à danser

Des stages sont également organisés pour permettre de goûter à la sensualité du tango. Et ils commencent samedi, de 16 h 30 à 18 h et de 18 h 15 à 19 h 45 à l’espace Léo-Ferré, sur les terrasses de Fontvieille. Ils se poursuivent le lendemain, de 12 h à 17 h, à la salle des Fêtes de Beausoleil.

Ce samedi, le cours n°1 sera dispensé par les professeurs Florencia Labiano et Hernan Rodriguez et s’adressera à tous les niveaux. Au programme : bien marquer le guidage, technique et adornos. Pour la leçon n°2 (18 h 15-19 h 45), place aux connaisseurs (intermédiaires et avancés) et au tango barradas et ses différentes variantes. Dimanche, idem, trois cours et une montée en puissance sous les conseils des professeurs Paula Duarte et El gato Nadtochi.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.