“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Monaco à l’assemblée générale d’Interpol à Santiago du Chili

Mis à jour le 08/11/2019 à 10:10 Publié le 08/11/2019 à 10:10
La délégation monégasque (de gauche à droite) : Stéphane Giorgetti, Richard Marangoni et Olivier Jude.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco à l’assemblée générale d’Interpol à Santiago du Chili

Du 15 au 18 octobre, s’est tenue à Santiago du Chili la 88e assemblée générale d’Interpol.

Du 15 au 18 octobre, s’est tenue à Santiago du Chili la 88e assemblée générale d’Interpol. La Principauté était représentée par une délégation composée du directeur de la Sûreté publique, Richard Marangoni, du commandant-principal Stéphane Giorgetti, en charge par intérim des fonctions de chef de la division de la police judiciaire, et du commandant Olivier Jude, chef de la section de coopération internationale.

À l’occasion de ce forum, le secrétaire général d’Interpol, Jürgen Stock, a été réélu à l’unanimité. Son premier mandat quinquennal avait été acté au cours de la 83e assemblée générale d’Interpol qui s’était déroulée à Monaco.

Durant quatre jours, cette conférence a réuni près de 900 représentants officiels de 162 pays, dont plus de 70 ministres et chefs de police. Les travaux se sont portés sur les menaces actuelles et futures en matière de criminalité organisée et de terrorisme.

Entre autres, ceux-ci ont approuvé l’idée de renforcer la fonction de plateforme mondiale d’échange d’informations de police par un partage et un enrichissement accrus des données et des informations.

Pour rappel, Interpol est l’organisation internationale de police la plus importante au monde, forte de 194 pays membres. Son but est de permettre aux polices du monde entier de travailler ensemble pour rendre le monde plus sûr. Sa participation aux activités d’Interpol permet à la direction de la Sûreté publique de nouer des liens étroits avec les polices des pays membres, cette coopération internationale étant particulièrement précieuse dans le cadre et le développement de la politique de prévention sur le territoire de la Principauté.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.