“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco a J’ai félicité mes joueurs fait le show Capitaine Stevan Jovetic

Mis à jour le 21/01/2020 à 10:14 Publié le 21/01/2020 à 10:13
Keita Balde, double buteur

Monaco a J’ai félicité mes joueurs fait le show Capitaine Stevan Jovetic

A Orléans, dans un stade plein, les Monégasques ont facilement écarté les amateurs de Saint-Pryvé-Saint-Hilaire (3-1) pour se hisser en huitièmesL’attaquant Monténégrin souvent blessé avec Monaco portait le brassard de capitaine hier, et a étalé sa classe durant près de quatre-vingt minutes

L’équipe de Robert Moreno a parfaitement négocié son déplacement dans le Loiret en s’imposant sans trembler contre St-Pryvé St-Hilaire (1-3).

Il n’y a rien de fabuleux là-dedans tant l’écart entre les deux équipes était grand. St-Pryvé, 10e de N2 avait sorti Toulouse au tour précédent en marquant dans les dernières secondes. Hier, les amateurs qui ont déployé dans un stade plein un jeu appliqué, n’ont pas tenu un quart d’heure.

Et c’est donc très logiquement que Robert Moreno a gagné le droit de jouer un huitième de finale à domicile contre Saint-Etienne le 28 janvier.

Après la double confrontation face au PSG, où il avait fait le pari d’aligner encore une fois la même équipe, l’entraîneur espagnol a cette fois procédé à une large revue d’effectif. « J’avais aligné le même onze depuis le début, et je dois leur montrer maintenant que tout le monde peut jouer dans l’équipe. Ils doivent me prouver qu’ils peuvent jouer chaque semaine. Dans l’absolu, je peux changer toute l’équipe » avait prévenu avant la rencontre Moreno.

S’il n’a pas changé toute l’équipe, l’ancien adjoint de Luis Enrique n’a pas hésité à titulariser Jorge, rentré de Santos à la fin de l’année après avoir fini la saison au Brésil. Badiashile, Aguilar, Gil Dias, Augustin, et surtout Jovetic qui avait le brassard de capitaine, ont eu le droit de débuter.

Le Monténégrin a été brillant en soutien de Ben Yedder. Son jeu en déviation a déstabilisé la défense à cinq de Ridira. En lieu et place de Fabregas, la titularisation de Jovetic modifiait quelque peu le 4-3-3 jusqu’ici inamovible de Moreno pour un 4-2-3-1, voire 4-2-4 ultra-offensif. Un jeu fluide dans lequel Baldé auteur d’un doublé s’est régalé. Toujours à l’affût, le Sénégalais a permis à son équipe de se mettre à l’abri. Très concerné, il a suivi tous les ballons pour les mettre au fond.

Malade, Adrien Silva a dû laisser sa place à Gil Dias qui a parfaitement tenu son rang en milieu relayeur au côté de Golovin.

Mais encore une fois il est impossible de s’extasier tant l’opposition proposée par St-Pryvé était beaucoup trop faible. Les Monégasques ont eu au moins le mérite de ne laisser aucune place au doute. Les titulaires Glik, Bakayoko, Ballo-Touré ou Fabregas ont pu apprécier du banc qu’un groupe venait de naître et que la concurrence à tous les postes est bel et bien là.

A la pause, le seul intérêt était de savoir si Monaco n’allait pas s’endormir en deuxième mi-temps.

Résultat : les Monégasques ont perdu la deuxième mi-temps 1-0, montrant un certain déséquilibre au fil du match. Mais la qualification était déjà en poche. Depuis longtemps.

2’: Long ballon de Jorge pour Jovetic qui contrôle à l’entrée de la surface et reprend sur un pas. Le ballon n’avait pas touché le sol. De peu à côté. Splendide..

5’: Augustin frappe de 25m. Le ballon est boxé.

12’(0-1) : Golovin trouve la tête de Jovetic sur coup-franc. Chatelin boxe mais Baldé a suivi et marque.

22’: Baldé détourne de la tête pour Gil Dias parti en profondeur. Le Portugais fixe le gardien et sert Ben Yedder qui n’a plus qu’à finir. Son tir est contré. Enorme occasion.

28’(0-2) : Jovetic trouve Ben Yedder qui remet en une touche en retrait pour Baldé qui n’a plus qu’à pousser.

37’(0-3) : Aguilar centre pour Ben Yedder qui contrôle et frappe fort. Châtelin est battu.

59’: Augustin frappe fort du droit et trouve le poteau.

82’(1-3) : Moutiapoulle centre fort et trouve la tête d’Antoine qui marque à bout portant.

Wissam Ben Yedder (asm) :

« On a fait le job en première mi-temps mais ce n’est pas facile à jouer ce genre de match. On a respecté l’adversaire. Le coach a modifié un peu le système et des joueurs qui ne jouaient pas ont pu montrer leurs qualités. »

Robert Moreno (Entraîneur ASM) : « Je pense que nous avons eu deux mi-temps différentes. La première, nous pouvons marquer 4 ou 5 buts et on mène 3-0. Dans mon esprit je veux toujours attaquer. Je pense qu’en deuxième mi-temps il était difficile d’avoir la même intensité. Les joueurs de St-Pryvé n’avaient rien à perdre et ont pris des risques. Mais je suis très content et j’ai félicité mes joueurs car ce n’est pas simple. Il y a beaucoup d’exemples de clubs de Ligue 1 éliminés par un plus petit adversaire.

Slimani ? Je pense qu’en période de mercato, on ne peut pas dire si un joueur va rester ou partir. Tout est possible.

J’ai lu beaucoup de choses sur Slimani, il faut voir ce qu’il en est. »

Baptiste Ridira (entraîneur de St-Pryvé/St-Hilaire) : « On reste des joueurs de N2 face à des joueurs de Ligue 1. (...) Le deuxième but nous a fait très mal. (...) A la mi-temps, on s’est dit qu’on était passé à côté. Ca fait jamais plaisir, mais on a été capable de pas sombrer et de faire une belle deuxième période. »

Keita Balde (ASM) : « Ce match était très important pour nous et nous l’avons rendu facile en marquant rapidement. Après, on a baissé un peu d’intensité en deuxième période. »

Lecomte : ni Subasic, ni Benaglio ne lui ont pris sa place pour ce match de Coupe où il n’a strictement rien eu à faire si ce n’est sur cette frappe au premier poteau d’Antoine (68’).

Un brin attentiste sur la réduction du score de Saint-Pryvé en fin de rencontre.

Aguilar : passeur décisif pour Ben Yedder sur le 3e but, le latéral droit avait profité de l’absence de Henrichs pour débuter. Dans le ton sans être transcendant. A manqué de justesse.

Maripan : le Chilien a contrôlé l’attaque de St-Pryvé en se montrant solide dans les duels. Il aurait pu être plus précis dans ses relances.

Badiashile : titulaire pour la première fois depuis l’arrivée de Moreno, Badiashile a livré un match sérieux dans l’ensemble.

Peu bousculé même s’il a manqué parfois de concentration.

Jorge : prêté à Santos et pisté par Flamengo, Jorge a fait son retour avec le maillot de Monaco hier. Le Brésilien de 23 ans a proposé dans son couloir en délivrant une première offrande en profondeur pour Jovetic d’entrée de match (2’). Précis, il n’a pas souvent débordé.

Golovin : dans une position plus reculée que lors de ses dernières sorties, le milieu de terrain russe a été propre dans la construction du jeu. Appliqué à défendre. Remplacé par Bakayoko (72’).

Gil Dias : latéral gauche sous Leonardo Jardim, le jeune portugais a retrouvé une place au milieu de terrain. A 23 ans, il a montré une certaine sérénité dans l’entre-jeu mais a manqué d’impact.

Augustin : positionné à droite de l’attaque l’ex-parisien a pesé et a montré de la détermination tout en manquant parfois de finesse et aussi de chance avec cette frappe qui s’écrase sur le poteau.

Jovetic : capitaine du soir, le Monténégrin a étalé sa classe dans un rôle de soutien à Ben Yedder. Concerné de bout en bout, son jeu en déviation à une touche a été un régal. Précieux dans les airs, il a été dans toutes les actions dangereuses. Remplacé par Zagré (79’).

Keita Balde : opportuniste, le Sénégalais quitte le Loiret avec un doublé. Précieux sur le côté droit, Baldé a beaucoup travaillé et proposé. Pas loin d’un triplé en fin de match...

Ben Yedder : toujours là où il faut, l’ancien Toulousain aurait pu mettre son équipe plus rapidement à l’abri s’il n’avait pas tergiversé devant le but (22’). Il fait parler son sang-froid dans la surface en offrant un caviar à Baldé. Son but est venu récompenser sa soirée. Solide. Remplacé par Boschilia (61’).

639 Voilà 639 jours que Jorge n’avait pas joué un match avec l’AS Monaco. Le dernier match du Brésilien avec le club du Rocher remonte au 21 avril 2018 à Guingamp (défaite 3-1). Le gaucher avait ensuite été prêté à Porto puis à Santos, au Brésil avant de revenir début janvier sur le Rocher.

Adrien Silva malade

Robert Moreno, hier, à Orléans.
Augustin

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.