Rubriques




Se connecter à

Monaco a fait le boulot

Les Aveyronnais avaient du souci à se faire face à la réserve de Monaco.

PIERRE DU TERRAIL Publié le 13/03/2016 à 05:07, mis à jour le 13/03/2016 à 05:07
Bahlouli a offert deux balles de but en 80 minutes.
Bahlouli a offert deux balles de but en 80 minutes. archives

Les Aveyronnais avaient du souci à se faire face à la réserve de Monaco. Premiers non relégable, les « sang et or » avaient le devoir d'aller chercher un résultat positif afin de ne pas se retrouver, au terme de cette journée, en zone rouge. Meilleure attaque du groupe, impressionnante lors du match aller, la formation de la Principauté se présentait avec les faveurs des pronostics face à une équipe ruthénoise inconstante et en difficulté lors de sa dernière sortie, d'autant que Paul Nardi, Farès Bahlouli, Jemerson, Cavaleiro ou encore Almamy Touré... participaient à cette rencontre afin de trouver du temps de jeu.

D'où la présence de Leonardo Jardim.

Malgré tout, Laurent Peyrelade avait préparé ses joueurs à tenir la distance comme ils l'avaient fait récemment contre Nice. Dès l'entame du match, on pouvait d'ailleurs constater une belle résistance des visiteurs face à des Monégasques qui mettaient du temps à trouver leurs repères, jouant trop bas et s'exposant régulièrement à des contres, heureusement sans conséquence. Les Ruthénois pêchaient par excès de précipitation et par manque de précision mais l'opposition était plaisante.

 

Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir l'ASM se montrer dangereuse et tenter des tirs, non cadrés. Manquant d'application, de profondeur et d'animation dans les couloirs, les deux équipes rentraient aux vestiaires sur un score vierge.

A la reprise, Monaco, dont la supériorité technique ne faisait guère de doutes, campait dans la moitié de terrain adverse mais ne parvenait pas à trouver de solution face à une équipe bien regroupée en défense. Pas assez attentifs et ne dosant pas suffisamment leurs ballons, Cissé donnait de la voix pour demander à ses hommes de jouer la transition et d'éviter de se mettre inutilement en difficulté. La délivrance arrivait enfin sur un tir imparable de Cavaleiro parfaitement servi en profondeur par Bahlouli, très en vue. Le RAF n'y arrivait plus et l'addition aurait pu s'alourdir à plusieurs reprises avant un nouveau corner qui voyait Jemerson sauter plus haut et marquer le second but d'une superbe tête piquée. La messe était dite même si l'ASM, en roue libre en fin de partie, concédait un penalty généreux à la dernière minute, transformé sans trembler par le capitaine ruthénois.

Les Monégasques s'imposaient enfin sur leurs terres en cette année 2016 pour le plus grand plaisir du coach asémiste qui appréciait l'apport des jeunes joueurs professionnels : « c'est important pour l'équipe comme pour eux, ils ont joué le jeu et l'état d'esprit était excellent. C'était une très bonne préparation pour les prochaines échéances de l'équipe première. »

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.