“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Moins de lettres mais une explosion de colis à La Poste

Mis à jour le 17/03/2016 à 05:03 Publié le 17/03/2016 à 05:03
Entre 2011 et 2015, le volume des lettres a baissé de 28,53 %, dans le même temps, les colis ont augmenté de 3,13 % et les Chronopost de 68,72 %.

Entre 2011 et 2015, le volume des lettres a baissé de 28,53 %, dans le même temps, les colis ont augmenté de 3,13 % et les Chronopost de 68,72 %. Ax. T.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Moins de lettres mais une explosion de colis à La Poste

Entre 2011 et 2015, le volume du courrier a chuté de 28,53 % mais dans le même temps, les Chronopost ont bondi de 68,72 %. Il a donc fallu que les facteurs s'adaptent

Finies les jolies lettres enflammées. Finies les factures de parking. Finies les cartes postales… Ou presque. Car c'est un fait : le courrier « papier » a perdu beaucoup de vitesse ces dernières années. La faute aux e-mails et à la dématérialisation. Maintenant, on peut recevoir la majorité de ses factures et même ses relevées de compte bancaire directement sur sa messagerie électronique. Pour autant, les facteurs, eux, ne risquent pas de disparaître : leurs métiers évoluent. Car s'il y a beaucoup moins de lettres, le nombre des colis explose. Grâce, cette fois, à la vente par correspondance conjuguée à la multiplication des achats sur internet.

La Poste de Monaco s'adapte régulièrement pour continuer à assurer ce service public de la meilleure façon possible. Car les chiffres ne mentent pas.

Davantage de tournées colis

« Entre 2011 et 2015, le volume des lettres a baissé de 28,53 %, dévoile le directeur Jean-Luc Delcroix, arrivé en 2000. Dans le même temps, les colis ont augmenté de 3,13 % et les Chronopost de 68,72 % ». La différence entre les deux derniers n'étant qu'une question de délai de livraison.

Pour faire face, le nombre de facteurs « courrier » a légèrement diminué : ils sont passés de 26 à 24. En revanche, les tournées « colis » et « Chronopost » ont augmenté, atteignant désormais huit de chaque au quotidien. Au total, on recense 110 agents qui travaillent au service courrier - colis - Chronopost car il y a aussi ceux qui travaillent au Pôle service Solution et Entreprises, ou à la Conciergerie Postale.

« Ce n'est pas le même métier, ils travaillent différemment, constate Jean-Luc Delcroix. Les facteurs " courrier " sont quasiment tous à pied et se rendent dans chaque immeuble tous les jours. Les facteurs " colis " et " Chronopost ", quant à eux, circulent en voiture majoritairement électrique car les paquets sont souvent volumineux et/ou lourds. »

En plus, il faut embaucher du personnel en intérim au moment des fêtes de fin d'années. Peu avant Noël, La Poste de Monaco a ainsi enregistré une journée record avec 1 764 colis et plus de 1 000 Chronopost distribués à Monaco. La directrice adjointe Mady Valentin ne manque pas de souligner « l'implication du personnel. Ils s'entraident lorsque l'un d'entre eux a un surplus de colis ». Les salariés concernés par les modifications d'organisation, lorsqu'il y en a, sont consultés au travers de groupes de travail pour gagner en efficacité.

2.800 colis et Chronopost en une journée

La Poste Monaco cherche, tant que faire se peut, à faire évoluer ses employés en interne. « Il y a eu 152 promotions en 9 ans », souligne Jean-Luc Delcroix. Ainsi, un facteur peut devenir chargé de clientèle (la nouvelle dénomination des guichetiers). Ces derniers - ils sont une quarantaine - sont répartis dans les sept bureaux (La Scala, la Condamine, Fontvieille, les Moulins, le Larvotto, Monaco-Ville, Herculis).

Les sept conseillers bancaires s'occupent quant à eux des 14.000 clients de La Banque Postale de Monaco.

Donc malgré les apparences, la chute du volume du courrier n'ébranle en rien la bonne santé de cette institution qui a su prendre le virage et répondre aux nouveaux besoins de la clientèle.

Un centre de distribution pour 2020-2021

La Poste dispose d'un bureau principal à La Scala. Mais elle va bientôt disposer d'une plate-forme colis à la ZAC Saint-Antoine. Mise en service prévue le 1er avril prochain. Cela lui permettra de travailler dans des conditions plus commodes.

Dans un second temps, à l'horizon 2020-2021, elle bénéficiera d'un nouveau centre de distribution sur l'îlot Pasteur. D'ici là, le nombre des colis aura augmenté de manière exponentielle. Il faudra donc un espace plus spacieux et plus modulable pour pouvoir assurer le tri et la distribution de manière optimale.

« Une et indivisible »

Si l'établissement parvient à s'adapter aussi facilement, c'est parce qu'il est particulier. « Suivant une convention franco-monégasque de 1963, le service postal en Principauté est assuré par l'administration des PTT devenue La Poste. Nous sommes sous la double tutelle de La Poste française et du gouvernement monégasque », explique Jean-Luc Delcroix.

Ainsi, les 177 postiers français sont soumis au droit du travail monégasque - ils sont donc aux 39 heures par semaine. Petite particularité, ils bénéficient des jours fériés français pour une raison toute simple : les camions de courrier français ne livrent pas les jours fériés donc ils n'auraient rien à distribuer. Mais ce qui différencie La Poste monégasque c'est qu'elle est « une et indivisible. Nous avons encore les différents types de métier : banque, courrier, etc., alors qu'en France, ils sont séparés. Cela permet d'avoir une vision globale ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.