“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Moi, Marie L., mère au foyer dans l'arrière-pays et prostituée à domicile

Mis à jour le 25/01/2016 à 05:14 Publié le 25/01/2016 à 06:42
Marie L. ne cache absolument rien dans son livre et dévoile les portraits de ces hommes qui viennent la visiter. 	(DR)

Moi, Marie L., mère au foyer dans l'arrière-pays et prostituée à domicile

L'étonnant témoignage littéraire d'une travailleuse du sexe sans remords, ni complexes… Le chemin est un peu plus court que celui qu'elle décrit joliment au début du bouquin, mais la maison basse, les rosiers, la fontaine et le banc sont bien là.

L'étonnant témoignage littéraire d'une travailleuse du sexe sans remords, ni complexes…

Le chemin est un peu plus court que celui qu'elle décrit joliment au début du bouquin, mais la maison basse, les rosiers, la fontaine et le banc sont bien là. Il y a aussi une table et, du jardin, on voit les collines de l'arrière-pays. Elle est « celle qui attend au bout du chemin ».

Petit brin de femme, emmitouflée dans une écharpe en crochet. Certains, raconte-t-elle, arrivent à pied, préférant garer leur voiture plus bas sans doute pour ne pas être vus entrant chez elle. D'autres, moins discrets, se font déposer en taxi.

La plupart avancent leur véhicule jusqu'à la terrasse. « Inlassablement, je les reçois, écrit Marie. Et il faut faire ce qu'il y a à faire, durablement puisqu'ils viennent pour ça »

ça (le sexe), il en est question à presque toutes les pages du livre. Marie ne...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct