“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Mikhaïl Pletnev, le pianiste qui compte double

Mis à jour le 26/04/2019 à 10:21 Publié le 26/04/2019 à 10:21
Cet extraordinaire pianiste russe donne un récital en solo ce soir et jouera dimanche un concerto avec orchestre.

Cet extraordinaire pianiste russe donne un récital en solo ce soir et jouera dimanche un concerto avec orchestre. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mikhaïl Pletnev, le pianiste qui compte double

Cette saison, le Philharmonique de Monte-Carlo a invité deux pianistes d’exception pour lesquels il a organisé deux récitals en solo, en plus des concertos donnés avec orchestre.

Cette saison, le Philharmonique de Monte-Carlo a invité deux pianistes d’exception pour lesquels il a organisé deux récitals en solo, en plus des concertos donnés avec orchestre.

Le premier pianiste fut, début mars, le légendaire Gregory Sokolov, dont tous ceux qui ont assisté au récital ne sont pas prêt de l’oublier.

Le second sera cette semaine un autre célèbre pianiste russe, Mikhail Pletnev, qui, donnera un récital en solo ce soir avant de jouer dimanche un concerto avec orchestre.

Ce virtuose qui a débuté sa carrière en 1978, après avoir remporté à 21 ans le concours international Tchaïkovsky à Moscou, jouera ce soir un programme consacré au compositeur Serge Rachmaninov - notamment des Préludes et des Etudes-Tableaux (pages d’une étourdissante difficulté technique dans lesquelles le compositeur évoque des paysages en musique).

Dimanche, ce n’est plus le 2ème. concerto de Rachmaninov, initialement prévu, qu’il nous fera entendre, mais une œuvre pratiquement jamais jouée de Tchaïkovsky : sa « Fantaisie de concert » pour piano et orchestre.

Il s’agit d’une partition passionnante, débordante de romantisme, dont l’architecture échappe aux canons du classicisme - d’où son titre de « Fantaisie ».

Un récital en solo plus un concerto avec orchestre : Mikhail Pletnev est un pianiste qui compte double !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.