“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mgr Pezzuto, nouveau nonce apostolique

Mis à jour le 05/05/2016 à 05:08 Publié le 05/05/2016 à 05:08
Mgr Luigi Pezzuto représentera le Saint-Siège à Monaco.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mgr Pezzuto, nouveau nonce apostolique

La principauté de Monaco va accueillir dans quelques jours un nouveau nonce apostolique.

La principauté de Monaco va accueillir dans quelques jours un nouveau nonce apostolique. Le nonce, c'est l'équivalent de l'ambassadeur du Souverain pontife. Il se place, au niveau protocolaire, comme le premier des ambassadeurs à Monaco.

Mgr Luigi Pezzuto séjournera sur le Rocher pendant une semaine et participera à plusieurs événements religieux. Il pourra ainsi rencontrer les fidèles du diocèse de Monaco. Il présidera, entre autres, la messe du dimanche 8 mai à 10 h 30 en la cathédrale.

Il présentera au prince souverain ses lettres de créances le lundi 9 mai à 11 h et succédera ainsi à Mgr Luigi Travaglino, que le diocèse remercie pour son service.

De l'Afrique à la Bosnie

Mgr Luigi Pezzuto, 70 ans, est originaire des Pouilles, dans le sud de l'Italie. Archevêque titulaire de Torre di Proconsolare, il est actuellement nonce en Bosnie-Herzégovine et au Monténégro, mission qu'il va conserver et pour laquelle il a été nommé en 2012.

Prêtre depuis l'âge de 25 ans, sa carrière diplomatique pour le Saint-Siège l'a vu servir comme nonce d'abord en Afrique, à partir de 1996 en République Démocratique du Congo et au Gabon, et trois ans plus tard en Tanzanie, avant de rejoindre en 2005 le Salvador et les Caraïbes (Belize, Antilles).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.