“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mgr Bernard Barsi, archevêque émérite de Monaco, fait chevalier de la Légion d’honneur

Mis à jour le 01/01/2021 à 15:29 Publié le 01/01/2021 à 15:29
Mgr Bernard Barsi, archevêque émérite de Monaco, fait partie des 3884 personnes décorées de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite.

Mgr Bernard Barsi, archevêque émérite de Monaco, fait partie des 3884 personnes décorées de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite. Photo Jean-François Ottonello

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Mgr Bernard Barsi, archevêque émérite de Monaco, fait chevalier de la Légion d’honneur

Parmi les 3.884 personnes décorées ce vendredi 1er janvier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite, on retrouve Mgr Bernard Barsi, archevêque émérite de Monaco, fait chevalier de la Légion d'honneur.

Une promotion placée sous le signe de la Covid.

Parmi les 3.884 personnes décorées ce vendredi de la Légion d’honneur et de l’Ordre national du mérite, 63% l’ont été pour leur "investissement dans la lutte contre l’épidémie".

Parmi les autres récipiendaires de ce nouveau cru, on retrouve le nom d’une personnalité bien connue de la Principauté pour avoir occupé le plus haut poste du clergé monégasque: Mgr Bernard Barsi, archevêque désormais émérite de Monaco (il est devenu émérite depuis la nomination par le pape François, le 21 janvier 2020, de son successeur, Mgr Dominique-Marie David). Il a été nommé au grade de chevalier.

Le 27 janvier dernier en la cathédrale de Monaco, il célébrait sa dernière messe à l’occasion de la Sainte-Dévote: celle d’action de grâce, devant le couple princier et quelque huit cents fidèles.

À 79 ans, donc, l’homme d’Église prenait une retraite bien méritée après cinquante ans de sacerdoce et deux décennies à la tête du diocèse (il avait été nommé archevêque de Monaco par Jean-Paul II, le 16 mai 2000).

Il quittait alors son appartement de l’archevêché, logé en contrebas de la cathédrale, pour rejoindre Nice, sa ville natale. Là où tout avait commencé, en 1969, lorsqu’il avait été ordonné prêtre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.