“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Mgr Bernard Barsi a béni l'orgue du Sacré-Coeur

Mis à jour le 30/11/2016 à 05:07 Publié le 30/11/2016 à 05:07
La cérémonie ouvre une nouvelle page d'histoire pour l'église depuis le démontage de l'ancien orgue en février 2013.

La cérémonie ouvre une nouvelle page d'histoire pour l'église depuis le démontage de l'ancien orgue en février 2013. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Mgr Bernard Barsi a béni l'orgue du Sacré-Coeur

Orgue instrument sacré apporte le réconfort et la foi à ceux qui sont dans la peine.

Orgue instrument sacré apporte le réconfort et la foi à ceux qui sont dans la peine. » L'orgue ensuite répond en jouant un commentaire musical adapté. L'instrument répond aux invocations et un dialogue avec l'archevêque semble s'installer devant 250 fidèles.

C'était dimanche après-midi, à l'église du Sacré-Cœur, où Monseigneur Barsi a béni l'instrument de musique. Un moment symbolique durant lequel l'orgue semble ainsi s'humaniser. Cette cérémonie ouvre une nouvelle page d'histoire pour l'église depuis le démontage de l'ancien orgue en février 2013.

Dix-huit mois de construction

Il y eut d'abord des travaux de restauration du bâtiment religieux en lui-même. Après un appel d'offres en août 2013, la commission des orgues, avec la collaboration d'Alain Faye pour l'harmonisation, le choix s'est porté sur Bartolomeo Brondino et Enrico Vegezzi-Bossi (BVB), et le marché fut signé en août 2014. La direction des Affaires culturelles, représentée par Jean-Charles Curau, fut maître d'ouvrage et Michel Colin, technicien conseil agréé par le gouvernement français et organiste titulaire à Notre-Dame des Victoires à Saint-Raphaël, fut maître d'œuvre.

Entre janvier 2015 et juillet 2016, l'instrument a d'abord été construit dans les ateliers de BVB, puis dans l'église elle-même. Il ne restait plus que l'harmonisation sur laquelle s'est concentré Alain Faye de juillet à octobre.

Jean-Christophe Aurnague, titulaire de l'orgue de l'église du Sacré-Cœur et de l'église Saint-Martin, peut donc ouvrir un nouveau chapitre de l'histoire de la paroisse.

Dimanche, la bénédiction a été suivie par la célébration des vêpres, puis par un cocktail, et enfin par une audition de l'orgue.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.