“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Messe de la Saint Michel : Anges et démon

Mis à jour le 01/10/2016 à 05:10 Publié le 01/10/2016 à 05:10
A l'heure de l'offerte traditionnelle, après que Florian Plebani, vice-président du Comité des Fêtes, a terrassé le dragon avec sa lance.

A l'heure de l'offerte traditionnelle, après que Florian Plebani, vice-président du Comité des Fêtes, a terrassé le dragon avec sa lance. MEC

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Messe de la Saint Michel : Anges et démon

Le 29 septembre, fête de la Saint Michel, est le jour à La Turbie de la messe en l'église dédiée à l'archange protecteur du village suivie de l'apéritif d'honneur en salle polyvalente.

Le 29 septembre, fête de la Saint Michel, est le jour à La Turbie de la messe en l'église dédiée à l'archange protecteur du village suivie de l'apéritif d'honneur en salle polyvalente. L'édition 2016 n'a pas dérogé à la règle mais jamais sans doute l'allégorie de Saint Michel terrassant le dragon n'aura été autant exploitée à l'heure des discours.

Commencée à 10 heures, la messe dite par le père Olivier Mathieu de la paroisse Saint-Martin Sacré Cœur de Monaco et chantée par la chorale St Michel s'est déroulée dans une église pleine et dont les premiers rangs accueillaient, aux côtés du maire, Jean-Jacques Raffaele, des élus des communes avoisinantes, des représentants des corps constitués ainsi que des personnalités représentant la principauté de Monaco : Jean-Michel Cucchi, conseiller national, André Campana, conseiller municipal représentant le maire de Monaco, et Gilles Convertini, commandant par intérim de la Compagnie des Carabiniers du Prince.

Dans son homélie, le père Mathieu, commentant le passage de l'Apocalypse lu au préalable et évoquant l'immense combat de l'archange contre le dragon rouge de feu, a voulu tout à la fois donner l'espoir d'un au-delà radieux aux côtés des êtres de lumière que sont les anges, inviter l'assistance à évoquer au quotidien Saint Michel pour éprouver la chaleur de son réconfort et inciter les hommes à l'humilité vécue, pensée et même désirée.

Vint ensuite l'heure de « l'offerte ». La tradition fut respectée quand, après avoir frappé trois coups à la porte, Florian Plebani, vice-président du comité des Fêtes représentant sa présidente, a pénétré dans l'église et s'est avancé au son de l'accordéon devant l'autel où avec sa lance aux couleurs jaune et bleu de La Turbie, a refait le geste de terrasser le dragon avant de s'incliner devant l'autel, suivi de l'assemblée également invitée à déposer leur obole.

A 11h30, la messe était dite. L'assemblée se retrouvait sur le parvis de l'église avant de rejoindre la salle polyvalente pour l'apéritif d'honneur.

Sortie de la messe pour les maires de La Turbie et des communes environnantes et le représentant du maire de Sarre, commune jumelée avec La Turbie.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.