“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La place Clemenceau sera prête pour la fin février

Mis à jour le 08/01/2016 à 05:11 Publié le 08/01/2016 à 05:11
La place Clemenceau dévoilera son nouveau visage au printemps.

La place Clemenceau dévoilera son nouveau visage au printemps. Cyril Dodergny

La place Clemenceau sera prête pour la fin février

Un retard dans la livraison des carreaux qui recouvriront la place se répercute sur le calendrier des travaux. Un magnifique carrousel remplacera l'ancien manège

Pendant une semaine, on a assisté, impuissants, à l'abattage des platanes, puis au démontage dans la foulée du manège… De quoi désorienter et faire parler les riverains de la place Clemenceau, médusés devant un tel spectacle de disparition. On espérait même voir tourner de nouveau le manège pour les fêtes de Noël… Mais la place est restée inexorablement vide de son espace et de ses rires enfantins.

Il faut dire qu'après tous ces travaux de démolition, le calme plat est revenu. Presque trop vite, puisque l'on se demande à présent quand la place dévoilera son nouveau visage et reprendra vie au cœur de la rue piétonne.

Un délai de deux mois

« Quand nous aurons enfin reçu les plaques de revêtement en basaltine ! » s'exclame Jean-Claude Guibal, le député-maire de Menton, interrogé à ce sujet. Ce matériau spécialement conçu pour le sol urbain doit permettre de rénover la place, mais aussi la rue Saint-Michel, endommagée à certains endroits par le passage des véhicules. « Dans le cadre de l'appel d'offres, nous avions d'abord fait appel à une entreprise qui a fermé, puis à une autre qui n'a pas envoyé les carreaux dans la bonne couleur. Du coup, nous avons dû les recommander et leur livraison est prévue pour la fin février. » Un léger contretemps de fabrication qui rajoute un délai de deux mois.

Aujourd'hui, les terrasses des bars et restaurants ont repris leur place dans un environnement clair et entouré de nouvelles essences, puisque les platanes malades et jugés dangereux (en raison de la présence d'un champignon lignivore) ont laissé place à six jacarandas. Pour le moment, ils sont encore discrets, « mais ces arbres originaires d'Amérique du Sud donneront de magnifiques fleurs bleues en mai et juin », précise le maire.

Et la bonne surprise concernera les plus jeunes, puisque finalement, c'est un manège de type carrousel, rouge et doré, qui s'installera sur la place. Il sera plus petit que l'ancien, mesurant 7 mètres de diamètre, mais sera ainsi mieux intégré dans le paysage et aura plus de cachet.

« Nous allons le déplacer vers le sud, un peu plus bas que ce qui était auparavant, de manière à ouvrir la place et à offrir une belle perspective quand on arrive de la rue Saint-Michel… » Un équipement qui complétera parfaitement bien la halte-garderie « Minute Papillon » située quelques mètres au-dessus.

Dans ce nouvel environnement plus lumineux et accueillant, qui doit prendre forme d'ici la fin du mois de février, d'autres arbres seront plantés et mis en valeur grâce à des spots lumineux, le mobilier des terrasses sera harmonisé et la fontaine sera remise en eau.

Enfin, des bancs en pierre agrémenteront le pourtour de la place.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct