“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Menton basket : premier couac à Lorgues

Mis à jour le 16/10/2018 à 05:14 Publié le 16/10/2018 à 05:14
23 points pour Lake.

23 points pour Lake. Archives L.B

Menton basket : premier couac à Lorgues

S'il est bien un déplacement difficile, c'est celui de Lorgues.

S'il est bien un déplacement difficile, c'est celui de Lorgues. Les Mentonnais ont souvent chuté par le passé sur ce parquet. Mis en confiance par la victoire contre Nord-Ardèche, le MBC abordait ce match avec détermination. Mais les Lorguais imposaient d'entrée leur défense et Menton souffrait. Les locaux, plus adroits, se détachaient pour mener de 5 points à la pause (10', 18-13). Le MBC ne réagissait que par moments et les locaux augmentaient très vite leur avance (14e, 29-15). Menton semblait près de sombrer mais dans un sursaut d'orgueil réagissait soudainement. Un 19-5 en seulement 4 minutes, le score s'équilibrait à nouveau (mi-temps, 34-34). Le scénario du début de match se répétait et Menton baissait de pied à nouveau. Lorgues se constituait alors un petit matelas pour aborder le dernier QT (30e, 57-48).

Dans l'euphorie, les locaux arrosaient à tout va et s'envolaient vers un succès mérité. Seule une réaction, malheureusement trop tardive, du MBC entretenait un mince espoir.

Revenus à 6 points (74-80) à une minute du terme, les Mentonnais manquaient une dernière occasion de se rapprocher et devaient laisser filer le match (74-84).


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct