“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Memorial Day exceptionnel pour l’association France États-Unis

Mis à jour le 01/06/2019 à 10:11 Publié le 01/06/2019 à 10:11
L’ensemble du groupe de l’association France Etats-Unis de Menton posant devant la tombe X13 du soldat inconnu dont l’association a désormais la charge.	(DR )

Memorial Day exceptionnel pour l’association France États-Unis

Le dernier dimanche du mois de mai est célébré le « Memorial Day », ou jour du souvenir, des militaires Américains morts en opérations pour leur pays.

Le dernier dimanche du mois de mai est célébré le « Memorial Day », ou jour du souvenir, des militaires Américains morts en opérations pour leur pays.

En France, au cimetière Militaire Américain de Draguignan, une grande cérémonie binationale en l’honneur de ceux qui ont contribué à rendre la Liberté au sud de la France a été organisée. L’association France États-Unis de Menton y a pris part.

L’association en Normandie

Cette année, l’association mentonnaise s’est vue confiée, et ce à perpétuité, la tombe X13 d’un soldat inconnu, c’est-à-dire celui d’un corps tellement meurtri que l’on n’a jamais pu l’identifier. Un immense honneur au regard des coutumes américaines. Dans quelques jours, ce seront douze membres de l’association - complétés par quatre membres de l’association France États-Unis Marseille - qui partiront effectuer un voyage de la mémoire à l’occasion du 75e anniversaire du D-Day et de la bataille de Normandie. L’association déposera plusieurs gerbes dont une au cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct