“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Médailles du travail : deux Turbiasques en or

Mis à jour le 03/08/2019 à 10:14 Publié le 03/08/2019 à 10:13
Bernard Gelb (à g. sur la photo) et Jean-Louis Bauchet (à dr.) ont reçu des mains du maire leur diplôme et la médaille de la ville.

Bernard Gelb (à g. sur la photo) et Jean-Louis Bauchet (à dr.) ont reçu des mains du maire leur diplôme et la médaille de la ville. MEC

Médailles du travail : deux Turbiasques en or

Le maire, Jean-Jacques Raffaele, a remis à deux Turbiasques leur diplôme de médaillé du travail, accompagné de la médaille de la Ville et de ses vives félicitations pour d’aussi longues et belles carrières.

Le maire, Jean-Jacques Raffaele, a remis à deux Turbiasques leur diplôme de médaillé du travail, accompagné de la médaille de la Ville et de ses vives félicitations pour d’aussi longues et belles carrières.

Bernard Gelb : 42 ans à Air France

À Bernard Gelb, tout récent retraité après 42 années passées à Air France, revient la médaille d’honneur Grand Or (40 ans).

Entré dans la compagnie aérienne le 3 mars 1977 à Nice comme pistard, il s’orientera vers la mécanique, passera différentes qualifications et finira par créer une cellule - dont il sera le seul élément durant 25 ans - destinée à apporter toute amélioration mécanique souhaitable dans tout domaine - siège d’avion ou machines diverses de manutention dans le cadre de la SST - sécurité et santé au travail. Une dextérité et une créativité qu’il met aussi dans sa passion - la ferronnerie et ferronnerie d’art - qu’il continue de développer, ainsi que dans les décors toujours plus extraordinaires qu’il crée chaque année pour le gala de danse donné par les élèves de sa fille, Mélissa, professeur de l’ASCT Danse classique & Jazz.

Jean-Louis Bauchet : la sécurité avant tout !

À Jean-Louis Bauchet, chef de service de 1re classe, qui créa la police municipale à La Turbie en janvier 2000, le maire remit la médaille d’or pour 35 années d’une carrière commencée comme électricien dans une grande société à Nice, 6 ans, avant de présenter avec succès le concours lui permettant d’occuper le 2e poste de policier municipal qui se créait à Villefranche-sur-Mer, sa ville.

« Je m’éclate à la tête de mon équipe - nous sommes 5 maintenant, je peux déléguer en toute confiance - et j’aime beaucoup la transversalité de la fonction : partager avec les autres services les informations et le travail sur la vie et les projets de la ville. »

Pour autant, le policier, sexagénaire dans quelques jours, envisage de faire encore deux ou trois ans, pas plus.

C’est qu’il est déjà occupé par ailleurs : élu à Villefranche, il est en charge du poste d’adjoint à la sécurité et au stationnement.

La cérémonie conviviale qui se déroulait en salle du conseil, en présence des familles et d’élus, s’est terminée autour du verre de l’amitié.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.