“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

MBA s’impose en patron

Mis à jour le 04/04/2019 à 10:16 Publié le 04/04/2019 à 10:16
Monaco a maîtrisé toute la rencontre.

Monaco a maîtrisé toute la rencontre. Philippe Magoni

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

MBA s’impose en patron

Une semaine après sa victoire de justesse face à Brive, Monaco Basket Association recevait samedi soir et pour sa « dernière » à domicile, l’équipe du Poinçonnet.

Une semaine après sa victoire de justesse face à Brive, Monaco Basket Association recevait samedi soir et pour sa « dernière » à domicile, l’équipe du Poinçonnet. Pour l’occasion et comme assez régulièrement, le public est venu en nombre encourager les joueuses d’Olga Tarasenko.

Au début du match, Monaco est un petit peu bousculé par son adversaire du soir, en encaissant un 6-0 en deux minutes malgré l’ouverture du score monégasque. La capitaine Coralie Magani remobilise ses troupes d’entrée pour pouvoir reprendre la possession du ballon et prendre le jeu à leur compte. Au poste 5, Giuday Mendy attire les défenseuses adverses, ce sera un véritable poison tout le match. À la fin du premier quart-temps MBA est en tête (19-14).

Mendy brille

Dès le début du deuxième quart-temps, les joueuses monégasques prennent tout de suite le contrôle du ballon, toute l’équipe se tourne vers l’offensif pour pouvoir se mettre à l’abri le plus rapidement possible. Magani distribue des « caviars » pour ses coéquipières et fait lever la salle avec de magnifiques tirs à trois points. En défense, Leslie Fournier est sur tous les rebonds défensifs. Toute l’équipe monégasque est impliquée et précise. Ouadroago et Mendy apportent leur vision du jeu et leur précision pour marquer et ainsi pouvoir être en tête à la pause, 42-28 dans un match à sens unique.

Plestan, un atout majeur

Monaco peut se réjouir d’avoir une équipe de qualité dans ce championnat de N1 qui est très difficile.

À l’entame du troisième quart-temps, une joueuse s’est démarquée : Morgane Plestan. Très déterminée, elle enchaîne les paniers à trois points, qui font là aussi, lever la salle de l’Annonciade. Plestan est de partout, c’est une leader sur le parquet. L’équipe du Poiçonnet est revenue avec plus d’envie dans cette période, commence à bien défendre. Sur ce match, Axelle Rousseau a été discrète mais est très active et efficace avec 12 points à son actif.

Fournier et Mendy ont sorti deux contres à la suite en fin de période pour permettre à MBA de conserver son avantage (58-41).

Monaco déroule dans le quatrième quart-temps et s’impose largement 76-53 dans un match à sens unique où les joueuses de Tarasenko ont maîtrisé toute la partie en produisant un basket fluide et offensif. Le club d’Eric Elena poursuit sa route vers les plays-off.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.