“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Maxime Prat à l'assaut à Londres

Mis à jour le 08/11/2017 à 05:19 Publié le 08/11/2017 à 05:19
Eric Fromager, satisfait de son poulain.

Eric Fromager, satisfait de son poulain. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Maxime Prat à l'assaut à Londres

Nouveau déplacement sur le circuit européen de sabre cadet pour le jeune escrimeur monégasque Maxime Prat.

Nouveau déplacement sur le circuit européen de sabre cadet pour le jeune escrimeur monégasque Maxime Prat. Accompagné de son maître d'armes Éric Fromager, il s'est envolé pour Londres afin de se mesurer à ses pairs européens dans la salle ayant accueilli les Jeux Olympiques en 2012.

Malgré une poule relevée, 3 tireurs finiront dans les 25 premiers de la compétition et Maxime Prat a réussi à se qualifier pour le tableau d'élimination directe. Opposé à l'Anglais Westwell Samuel dans le tableau de 128 et bien qu'ayant mené à chaque pause 8/7 puis 10/9, il s'inclinera finalement 15/10, obtenant toutefois une fort honorable 80e place au sein de la compétition.

Bien que l'objectif de la qualification pour le tableau d'élimination directe ait été réalisé, le regret de ne pas avoir franchi un tour supplémentaire subsiste pour Maxime, déçu de ne pas l'avoir emporté, au cours d'un match à sa portée contre un adversaire beaucoup mieux classé.

Eric Fromager, le maître d'armes, était satisfait des progrès effectués par son jeune poulain. L'athlète et son entraîneur attendent avec impatience la prochaine compétition : rendez-vous à Eslingen en Allemagne les 3 et 4 décembre.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.