“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

“Mauvaises” manières ?

Mis à jour le 04/12/2019 à 10:02 Publié le 04/12/2019 à 10:02
Expulsé à Bordeaux, Slimani sera absent ce soir à Toulouse et samedi contre Amiens.

Expulsé à Bordeaux, Slimani sera absent ce soir à Toulouse et samedi contre Amiens. PQR/Sud Ouest et AFP

“Mauvaises” manières ?

En difficulté quand il s’agit de se déplacer, les Monégasques vont devoir rompre avec leurs habitudes pour livrer une prestation collective aboutie afin de l’emporter à Toulouse

Il faut gagner, et peu importe la manière », martelait Jemerson en conférence de presse lundi.

Avant d’affronter Toulouse ce soir dans un match glaçant, tant par le mercure annoncé que par l’enjeu, on comprend le message du défenseur brésilien : gagner, un point c’est tout.

Très bien.

Mais quand même...

La manière, c’est tout ce qui manque aux Monégasques à l’extérieur, une victoire seulement.

Et c’est en mettant la manière, justement, qu’une équipe a toujours plus de chances de l’emporter. Qui plus est face à une pâle équipe de Toulouse qui s’embourbe dangereusement (20e de L1, 5 défaites lors des 5 dernières journées). La manière, ce n’est pas seulement ce qui fait plaisir aux supporters, c’est encore le meilleur moyen de se procurer un maximum d’occasions, et d’en concéder un minimum. La manière (oui, on se répète), c’est malheureusement ce qu’il a manquée à Metz, Reims, Montpellier, Saint-Etienne. Et plus récemment à Bordeaux où l’équipe s’est laissée submerger. Un manque de solidarité qui inquiète. Un fait de jeu, et le onze déraille et n’arrive pas à se rebeller. Offensivement, les Monégasques font peur, mais cette défense fébrile permet à leurs adversaires de toujours y croire.

Derrière, tout n’est pas réglé même si le nombre de buts encaissés sur les dernières journées est en nette baisse par rapport au début de saison.

« C’est à nous de mieux communiquer et de gommer nos petites erreurs, de rajouter de l’intensité et de la concentration », assurait Jemerson.

Malgré les bonnes prestations de Benjamin Lecomte, les Monégasques ont trop tendance encore à perdre les duels qu’il ne faut pas dans leurs 30 derniers mètres.

A Toulouse, Jardim devra composer sans Slimani et Henrichs suspendus, mais avec toutes ses autres forces reposées avec le report du match contre Paris dimanche. « On a gagné en fraîcheur », avouait le coach portugais « mais l’équipe qui devait jouer contre Paris ne sera pas la même que celle qui affrontera Toulouse », prévenait-il.

Une chose est sûre, peu importent les moyens déployés, Jardim et Monaco devront passer la vitesse supérieure d’ici la trêve.

« On a l’ambition de terminer dans les plus hautes places du classement, reconnaissait le coach portugais. Il y a des équipes qui ont un avantage de points sur nous. Il faut gagner pour rester dans les objectifs du club. »

D’ici là, la direction de l’ASM surveillera attentivement le comportement de l’équipe. Terminer sur le podium est « quasiment un ordre du propriétaire Rybolovlev » avait rappelé Oleg Petrov avant la défaite à Bordeaux.

Sans résultats, l’avenir de Jardim pourrait donc vite s’assombrir à la trêve d’autant que les relations avec le vice-président directeur général sont plutôt fraîches.

Pour Toulouse, les ambitions sont bien différentes et les tensions plus marquées encore. Le lien est rompu entre les supporters et la direction, et la défiance vis-à-vis de Kombouaré ne cesse de grandir. C’est donc bien une équipe malade que l’ASM va affronter pour se soigner.

Un mal plus profond encore qui oblige le Téfécé à penser déjà au maintien.

Pour Monaco il est temps de savoir si oui ou non, il pourra jouer le podium. C’est maintenant que ça se joue.

Le temps passe.

Fabien Pigalle

9


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.