“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Masterclass de pêche pour les élèves de la Petite École

Mis à jour le 12/04/2019 à 10:08 Publié le 12/04/2019 à 10:08
Eric Rinaldi a montré hier matin le fruit de son travail aux petits bambins.

Eric Rinaldi a montré hier matin le fruit de son travail aux petits bambins. Jean-François Ottonello

Masterclass de pêche pour les élèves de la Petite École

Hier, les élèves de la Petite École ont pu rencontrer Eric Rinaldi à son retour de mer, pour découvrir le métier de pêcheur

C’était le héros du jour : le pêcheur Eric Rinaldi, ultime représentant de cette profession en Principauté, était hier invité par l’équipe de la Petite École, pour faire découvrir son métier.

Sous un crachin de temps marin, les enfants ont donc traversé le quai Antoine-Ier pour rejoindre Eric Rinaldi devant son bateau, alors qu’il revenait d’une sortie en mer. Pas impressionnés, les petits se sont approchés du pointu, intrigués. Avant de carrément monter à bord pour regarder, dans les paniers, la récolte du jour : maquereaux, seiches et rascasses.

Grandeur nature

« Tous les quinze jours, nous proposons des thèmes, et nous essayons de faire rencontrer aux enfants des acteurs de ce domaine », explique Stéphanie Ayre, la directrice de La Petite École, qui a monté le projet.

À 4 ou 5 ans, l’âge des élèves hier, on ne sait pas si ça va susciter des vocations, mais la sortie a le mérite de montrer, grandeur nature, à quoi ressemble un poisson aux bambins.

Dans les semaines qui viennent, l’École doit continuer son programme avec des professionnels en invitant notamment des apiculteurs et une musicienne de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct