Maris et femmes de Woody Allen revisité au théâtre Princesse-Grace

Adaptation du film éponyme de Woody Allen, sorti en 1992, cette pièce est une variation sur le couple, le désir et son érosion.

Article réservé aux abonnés
Publié le 30/01/2017 à 05:02, mis à jour le 30/01/2017 à 05:02
Une pièce nommée.	(DR)
Une pièce nommée. (DR)

Adaptation du film éponyme de Woody Allen, sorti en 1992, cette pièce est une variation sur le couple, le désir et son érosion. La pensée drôle et sarcastique du cinéaste est bien présente, dans les thématiques abordées comme dans les dialogues de ses personnages, pris dans la tourmente affective. Mais cette adaptation est bien plus qu'une simple traduction de l'écran vers les planches. L'œuvre originale prend ainsi une tout autre dimension.

Le travail d'auteur de Christian Siméon reste évidemment fidèle à la trame narrative new-yorkaise, tout en proposant une œuvre unique et cohérente. La mise en scène rythmée de Stéphane Hillel renforce ce lien entre l'esprit du film et la représentation théâtrale, comme autant de séquences cinématographiques.

La pièce a été nommée pour le Molière 2 016 de la comédie adaptation théâtrale.

 

Jeudi 2 février à 20 h 30 au théâtre Princesse-Grace. Tarifs : 30 et 20 euros.

Réservations : 93.25.32.27

ou www.tpgmonaco.mc

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.