“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Marche symbolique contre le cancer dimanche

Mis à jour le 30/01/2016 à 05:07 Publié le 30/01/2016 à 05:07
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Marche symbolique contre le cancer dimanche

Juste avant la 12e Biennale monégasque de cancérologie, qui aura lieu du 3 au 6 février, et à l'approche de la journée internationale des cancers pédiatriques et des maladies rares, la Fondation Flavien et ses bénévoles organisent une marche symbolique ce dimanche 31 janvier.

Juste avant la 12e Biennale monégasque de cancérologie, qui aura lieu du 3 au 6 février, et à l'approche de la journée internationale des cancers pédiatriques et des maladies rares, la Fondation Flavien et ses bénévoles organisent une marche symbolique ce dimanche 31 janvier.

Tout le pays est convié à participer à la deuxième édition de cette manifestation. L'accueil des participants débutera à 14 heures, place du Palais. À partir de 15 h, Denis Maccario, fondateur et président de l'association, prononcera un discours accompagné de l'une des personnalités présentes pour l'événement. Une chorale composée d'enfants entonnera un chant monégasque pour le droit des enfants.

Durant la marche, un bouquet de fleurs sera déposé au pied de la statue du prince Rainier III. L'événement s'achèvera place d'Armes, au marché de la Condamine, où des parents s'exprimeront sur la maladie.

Une fois la nuit tombée, le Palais princier arborera la couleur orange, en hommage à la fondation et à tous ces enfants qui luttent contre le cancer.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.