Rubriques




Se connecter à

Marché du monde à Beausoleil : la foule malgré la météo

La 3e édition du Marché du monde, organisé par l'Association beausoleilloise des amis d'Alba (Abaa), s'est déroulée samedi et dimanche en centre-ville, dans une belle convivialité malgré le mauvais temps.

S.I. Publié le 08/12/2015 à 05:07, mis à jour le 08/12/2015 à 05:07

La 3e édition du Marché du monde, organisé par l'Association beausoleilloise des amis d'Alba (Abaa), s'est déroulée samedi et dimanche en centre-ville, dans une belle convivialité malgré le mauvais temps.

Une vingtaine de producteurs et des commerçants du Piémont, du Sud-Ouest de la France, du Var, de Beausoleil ainsi que des associations représentant différentes communautés, ont fait découvrir des produits du terroir ou leurs spécialités culinaires.

On y trouvait la truffe blanche d'Alba et ses produits dérivés, des pâtes ou riz aux parfums délicats, des saucissons au Barolo ou aux épices, vins et fromages typiques, foies gras, gâteaux et biscuits de Noël, du saumon, des spécialités corses, mauriciennes ou philippines… Plus rares ou insolites, du café de riz grillé, du miel de bruyère blanche, ou de miellat.

Un maire et deux Miss

L'association « Les Doigts de Fée » proposait par ailleurs de belles décorations de table pour Noël. L'ambiance festive a été ponctuée par la musique déambulatoire offerte par la Ville, ainsi que les balades à poney dont les enfants ont bien profité.

 

Si certains stands ont souffert du mauvais temps, d'autres étaient pratiquement vidés hier matin, faisant le bonheur de leurs occupants…

Le maire Gérard Spinelli et des élus ont visité le marché, reçus par Serge Dervieux, président d'Abaa, ainsi que Miss Beausoleil 2015, accompagnée de Miss Bella Trifolera d'Alba, qui ont amené un peu de rayon de soleil !

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.