“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Luc Ferry a ouvert avec brio le salon du livre

Mis à jour le 15/04/2018 à 05:03 Publié le 15/04/2018 à 05:03
Luc Ferry, hier au Méridien Beach Hotel.

Luc Ferry, hier au Méridien Beach Hotel. J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Luc Ferry a ouvert avec brio le salon du livre

L'ancien ministre de l'Éducation a proposé une brillante conférence sur les conséquences de la IIIe Révolution industrielle née avec l'intelligence artificielle

Troisième Révolution industrielle. Trois idées fondamentales qui constituent cette révolution. Trois retombées majeures. Trois idées fondamentales du transhumanisme. Trois sortes d'intelligence artificielle…

Hier, la règle des trois de Luc Ferry a fonctionné avec efficacité pour l'ouverture du Salon du livre au Méridien Beach Plaza. Plus de deux cents personnes, dont de nombreux représentants de l'État, des communes voisines et l'ambassadrice de France à Monaco ont assisté à la brillante conférence que l'ancien ministre de l'Éducation a donnée.

Un exposé qui place haut la barre des échanges intellectuels qui doivent se poursuivre aujourd'hui, de 10 h 30 à 18 h 30, avec une réflexion fine et argumentée sur les enjeux et les conséquences des nouvelles technologies.

« Comment la IIIe Révolution industrielle va bouleverser nos vies ? » C'est la question à laquelle l'ancien ministre de l'Éducation nationale, philosophe, essayiste, conseiller de Laurent Wauquiez a tenté de répondre, après le message de bienvenue d'Yvette Gazza-Cellario, la présidente des Rencontres littéraires, qui a initié et organise ce rendez-vous, cette année avec le soutien de la fondation Benedetti SIB.

Une vaste question qui doit trouver, de la part des États, et notamment de l'Europe, des réponses rapides et concrètes. Car, « si on ne prend pas le train en marche, on sera une colonie des États-Unis. Il faut absolument une Europe à 10 et non pas à 27. Inutile de mettre 1,5 milliard sur la table pour passer le cap de cette révolution. C'est 150 milliards qu'il faut mettre ! »

Car les métiers vont changer ; certains vont disparaître. 15 à 20 % d'entre eux, selon Luc Ferry, d'ici 2030. Et les secteurs les plus touchés seront les professions nécessitant un niveau d'études supérieures (dans le secteur bancaire, la comptabilité, la médecine…).

Aujourd'hui, les avancées majeures sont engagées. L'économie collaborative comme AirBnB, qui génère 32 milliards par an et propose une offre en parallèle des hôteliers (le Groupe Accor par exemple représente 11 milliards…). « Il n'y a pas de concurrence déloyale. Les deux ont raison. » La voiture auto pilotée est « parfaitement au point ». « Elle a fait 7 millions de kilomètres avec un seul accident. Aujourd'hui, elle est beaucoup plus chère qu'un véhicule normal en raison de sa technologie. » Enfin, le transhumanisme va bouleverser le plus nos vies privées en luttant contre les inégalités naturelles. « La nature n'est pas bonne. Elle est amorale. »

Aujourd'hui, il sera question de culture avec, dès 11 heures, le palmarès du concours des lycéens, suivi de plusieurs tables rondes.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.