Rubriques




Se connecter à

L'Office du Tourisme à une nouvelle corde à son arc à Cap-d'Ail

L'office de Tourisme de la ville de Cap-d'Ail propose des visites accompagnées par des guides interprètes afin de découvrir dans les meilleures conditions possibles les richesses de la commune.

O.V.M. Publié le 20/06/2016 à 05:13, mis à jour le 20/06/2016 à 05:13
Lorraine Vehovec aux côtés de Philippe Rigolot qui lui a transmis tous les secrets du jardin des Douaniers.

L'office de Tourisme de la ville de Cap-d'Ail propose des visites accompagnées par des guides interprètes afin de découvrir dans les meilleures conditions possibles les richesses de la commune. On pense bien entendu à son patrimoine architectural hérité de la Belle Epoque mais Cap-d'Ail est également riche en bio-diversité dans son espace naturel et ses jardins. Et l'Office du Tourisme propose désormais dans son programme «Mala/Marquet» de faire un détour par le tout jeune Jardin des Douaniers.

 

Ainsi, Lorraine Vehovec, conseillère en séjour et guide interprète est-elle retournée à l'école buissonnière afin d'apprendre aux côtés de Philippe Rigolot, responsable des espaces verts de la ville, tous les dessous, les secrets et la vie de ce jardin extraordinaire. Les passionnés de botanique pourront donc poser toutes les questions qu'ils voudront sur ce jardin qui mélange les espèces méditerranéennes à d'autres végétaux beaucoup plus exotiques ainsi que sur la façon dont il est géré. Une belle leçon de chose pour Lorraine qui la propose désormais aux curieux de tous âges et de tous horizons.

Renseignements : Office de tourisme. 04.93.78.02.33

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.