“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lisa Pou dans le grand bain Clemmons à Monaco

Mis à jour le 18/07/2019 à 10:03 Publié le 18/07/2019 à 10:03

Lisa Pou dans le grand bain Clemmons à Monaco

Récemment sacrée championne de France d’eau libre sur 25 km, Lisa Pou, 20 ans, s’élancera la nuit prochaine dans les eaux de Yeosu en Corée du Sud (Gwangju) pour ses premiers championnats du monde.

Récemment sacrée championne de France d’eau libre sur 25 km, Lisa Pou, 20 ans, s’élancera la nuit prochaine dans les eaux de Yeosu en Corée du Sud (Gwangju) pour ses premiers championnats du monde. Lors de sa préparation, qui s’est déroulée aux côtés de l’équipe de France mais surtout de son partenaire Axel Reymond à Hakusan au Japon, la licenciée de l’AS Monaco a choisi d’être entraînée par les meilleurs et parmi eux Magali Merino, la coach de son partenaire, en qui elle a entièrement confiance. À l’issue de sa préparation qu’elle qualifie de « potable », elle déclarait être « impatiente de nager ! ».

Si à l’origine elle s’était fixé l’objectif de finir dans le top 12, celui-ci a un peu évolué ces jours derniers avec l’incertitude provoquée par le stress et le faible nombre de concurrentes au départ (une vingtaine). Face au stress, la jeune nageuse a une méthode bien à elle : ne pas penser à l’épreuve !

À la veille de son épreuve, Lisa espère surtout pouvoir accrocher le plus longtemps possible les meilleures et engranger un maximum d’expérience.

Pour rappel, Lisa avait eu l’occasion de dominer le 25 km aux championnats de France en mai dernier en seulement 5 h et 35 minutes tandis que la dernière vainqueur de l’épreuve aux mondiaux de 2017 s’était imposée en 5 h et 22 minutes. Malgré tout cela, son but a toujours été de prendre du plaisir. Après les Mondiaux, la nageuse aimerait se consacrer un peu plus à ses études sans pour autant arrêter de nager.

La Roca Team se renforce aussi à l’arrière. Le meneur de jeu américain au passeport Kazakh, Anthony Clemmons, né le 15 août 1994 à Lansing (Michigan), (1,86m, 84 kg), qui évoluait la saison passée en VTB à Astana (MVP du mois de décembre), rejoint l’AS Monaco Basket de coach Sasa Obradovic pour la saison prochaine.

Sorti des Hawkeyes après un cycle complet de quatre ans à l’Université d’Iowa (NCAA Big Ten) en 2016 (8,9 pts à 50,3 % en 29 minutes, 3,7 passes, 2,6 rebonds, 1 interception), Anthony Clemmons a effectué sa première saison pro en 2016/17 à Vienne, en Autriche (17,9 pts, 4,7 pts, 3,7 rebonds).

Il s’illustrait et s’engageait la saison suivante à Astana (Kazakhstan), où il découvrait un championnat de haut niveau, la VTB United League (Russie et ex-républiques soviétiques).

Clemmons s’adaptait rapidement et prolongeait l’aventure d’une saison sous le maillot d’Astana (13,4 pts, 5,5 passes, 3,4 rebonds en 2018/19). Au total en VTB, Clemmons a tourné à 39 % à 3 pts, 43 % dans le champ et 68 % aux lancers francs.

Meneur complet, physique et solide défenseur, Anthony Clemmons a eu l’occasion de se faire remarquer par coach Sasa Obradovic lorsque celui-ci était aux commandes de Kuban en VTB.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.