“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lionel Tivoli (RN), un pas de plus vers les élections municipales à Vallauris

Mis à jour le 30/10/2018 à 05:10 Publié le 30/10/2018 à 05:09
Le patron du Rassemblement national dans le département, élu antibois, lorgne sur Vallauris.

Le patron du Rassemblement national dans le département, élu antibois, lorgne sur Vallauris. J.-S.G.-A.

Lionel Tivoli (RN), un pas de plus vers les élections municipales à Vallauris

S'il n'a pas annoncé officiellement sa candidature pour les prochaines élections municipales de Vallauris - Golfe-Juan, le délégué départemental du Rassemblement national, Lionel Tivoli a fait un pas supplémentaire dans cette direction.

S'il n'a pas annoncé officiellement sa candidature pour les prochaines élections municipales de Vallauris - Golfe-Juan, le délégué départemental du Rassemblement national, Lionel Tivoli a fait un pas supplémentaire dans cette direction. Un grand pas même, puisque le conseiller régional et municipal (à Antibes) vient d'inaugurer sa permanence avenue Clemenceau dans la cité des potiers.

Aux côtés de Dominique Bilde, députée au parlement européen et de Steeve Briois, maire d'Hénin-Beaumont, Lionel Tivoli s'est montré offensif. « Cette inauguration change de celle de la déviation de la RN7 faite par Michelle Salucki (maire de Vallauris, ndlr) en petit comité. Certainement honteuse d'avoir inauguré la route contre laquelle elle s'était battue. »

Un discours où Lionel Tivoli a évoqué « le duel fratricide entre Eric Ciotti et Christian Estrosi » avant de cibler de nouveau Michelle Salucki et son équipe qu'il compare au film le Bon, la brute et le truand. Le commerçant a d'ailleurs évoqué la démission de Michel Bertrand de son poste de premier adjoint et celle de Catherine Lanza : « Pendant ce temps, la cité est une décharge à ciel ouvert où l'insécurité est grandissante et la gestion financière calamiteuse. »

Et ce dernier de conclure : « Notre équipe travaille sérieusement à proposer une alternative quel qu'en soit le candidat. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.