“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Lionel Maggi, notre ancien correspondant est décédé

Mis à jour le 26/04/2018 à 05:17 Publié le 26/04/2018 à 05:17
Lionel Maggi avait 86 ans.

Lionel Maggi avait 86 ans. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Lionel Maggi, notre ancien correspondant est décédé

Il suffisait qu'il franchisse le pas de la porte pour que le soleil rentre dans nos vieux locaux alors situés 41 rue Grimaldi.

Il suffisait qu'il franchisse le pas de la porte pour que le soleil rentre dans nos vieux locaux alors situés 41 rue Grimaldi. Quand l'ambiance était sérieuse, parfois même tendue par le flux incessant de l'actualité de notre quotidien, Lionel Maggi était aussi un bol d'air frais.

Le timbre de voix était comme le carillon qui nous engageait promptement à une petite pause de détente. Des accolades, des blagues, des potins ou de vraies bonnes infos tout droit arrivées de La Roca, des rigolades… Une récréation de bien bon augure pour nous rappeler le sens du métier, proche des gens qui font la Principauté.

59 ans aux côtés de la rédaction

Aujourd'hui Monaco-Matin, le sport monégasque et l'AS Monaco sont en deuil. Lionel Maggi est décédé à l'âge de 86 ans des suites d'une longue maladie. Ses obsèques ont eu lieu dans la stricte intimité de la famille.

Il fut durant près de 59 ans notre correspondant sportif et également correspondant de presse pour plusieurs quotidiens régionaux français !

Laborantin chez le Dr Campora, puis employé de banque, Lionel Maggi était également un bénévole investi (il fut, entre autres, président de l'AS Monaco boxe et vice-président de l'AS Monaco toutes sections confondues). Animé d'une passion sans faille, il a couvert, jusqu'il y a dix ans encore, notre rubrique sportive avec des milliers de comptes rendus de matchs, manifestations, tournois, interviews, échos…

Durant toutes ces années, il fut un précieux collaborateur, toujours généreux et souriant, apprécié de tous.

En plus du sport, il n'hésitait pas à relayer et relater, avec sa verve irremplaçable, l'actualité locale dans nos colonnes, avec cette belle fibre humaine, doublée d'une énergie débordante, qui en faisait un « localier » hors du commun.

Lionel Maggi manquera au sein de la grande famille du sport « rouge et blanc » de la principauté et de notre journal.

À son épouse Marta, à ses enfants Catherine et Stéphan, à ses petits-enfants Lisa et Lucas, à ses proches et amis, Monaco-Matin présente ses plus vives condoléances.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.