Rubriques




Se connecter à

Ligne 2 du tramway : le gazon a jauni à cause d'un champignon

Mais où sont passées les plateformes engazonnées de Carras ?

Publié le 27/08/2018 à 05:20, mis à jour le 27/08/2018 à 05:20
À Carras, la plateforme engazonnée de la ligne 2 ressemble plutôt à une steppe, à cause d'un champignon.
À Carras, la plateforme engazonnée de la ligne 2 ressemble plutôt à une steppe, à cause d'un champignon. Franck Fernandes

Mais où sont passées les plateformes engazonnées de Carras ? Celles reliant en un long ruban vert les stations Ferber-Sainte Hélène de la ligne 2 du tramway. Car de la verdure, il n'y a en plus. Juste une herbe des steppes qui a l'aspect, la texture et la couleur de la paille. Un drôle de foin qui a fait tilter les internautes niçois. Avec tweet à la clé.

Alors à qui la faute ? À la canicule ? Ou bien à un arrosage trop intensif pour contrecarrer un été très chaud ?

 

Rien de tout cela. Sur ce tronçon, la plateforme engazonnée serait malade. Attaquée, rongée de l'intérieur par un champignon. «Nous avons demandé au maître d'œuvre de résoudre au plus vite la situation, explique-t-on à la Métropole Nice Côte d'Azur. Des experts sont déjà intervenus pour effectuer de prélèvements et les faire analyser en laboratoire. Les résultats seront connus prochainement. Ce qui permettra de cerner très précisément la maladie et le traitement à appliquer pour y mettre un terme.»

Reste que selon la Métropole, l'apparition de ce champignon grignoteur de gazon a été observée ailleurs, en France, «notamment sur les pelouses des stades». Ce phénomène serait lié à la canicule et à un arrosage trop abondant qui favoriserait la propagation de ce champignon.

À Nice, l'arrosage a été réduit en attendant l'application du traitement ou bien le remplacement de la pelouse endommagée. Et bonne nouvelle ! Tout cela ne coûtera pas un sou à la Métropole, et donc aux contribuables, le gazon de la ligne 2 étant sous garantie.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.