“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

L’Hôtel de Paris s'engage avec Mr Goodfish, le label qui promeut la pêche durable

Mis à jour le 18/08/2020 à 18:32 Publié le 18/08/2020 à 18:24
Autour d’Olivier Wenden et Ivan Artolli, les chefs Philippe Goullino et Patrick Laine devront mettre en musique le programme Mr Goodfish.

Autour d’Olivier Wenden et Ivan Artolli, les chefs Philippe Goullino et Patrick Laine devront mettre en musique le programme Mr Goodfish. Photo Jean-François Ottonello 

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L’Hôtel de Paris s'engage avec Mr Goodfish, le label qui promeut la pêche durable

Le palace vient de rejoindre le programme qui promeut la consommation responsable de produits de la mer et incite les clients et les consommateurs à opter pour la pêche durable.

Il est le 14e établissement monégasque à rejoindre le mouvement. L’Hôtel de Paris a signé ce mardi sa charte d’adhésion au programme Mr Goodfish. Un label européen qui vise à promouvoir la pêche durable pour concocter les plats servis au restaurant, et répondre à philosophie de protection de la vie marine.

"Depuis la fin de nos travaux, nous avons obtenu la certification Green Globe et ce chemin se poursuit en rejoignant le programme Mr Goodfish", plaide Ivan Artolli, le directeur général de l’hôtel.

Concrètement, dans l’ensemble des restaurants du palace, certains plats seront marqués du label Mr Goodfish pour indiquer qu’ils contiennent des produits répondant à ces critères vertueux.

"C’est une manière aussi de rassurer nos clients sur nos engagements", continue Ivan Artolli.

"Ni une loi, ni un règlement"

Dans cette entreprise, les nouveaux signataires pourront compter sur le soutien de la Fondation Prince Albert II, relais du mouvement en Principauté depuis 2013.

"Le poisson est la source principale de protéine dans le monde. Il y a urgence de préserver les ressources marines, d’éduquer les consommateurs et de réduire la tension trop forte sur la pêche. Ce n’est ni une loi, ni un règlement mais un ensemble de mesures incitatives, c’est une approche très vertueuse, commente le vice-président de la fondation, Olivier Wenden. Ce que nous voulons, c’est encourager les consommateurs à se tourner vers les produits de saison."

Le programme Mr Goodfish demande un engagement quotidien des équipes. L’ensemble des cartes et menus de l’Hôtel de Paris ne seront pas composés de produits labellisés Goodfish, mais en auront au moins deux. Chaque mois, les signataires du programme reçoivent une liste de poissons de saison, que l’on peut pêcher sans menacer l’espèce. L’enjeu est de commander et promouvoir ces poissons spécifiquement.

Aux cuisiniers ensuite de les rendre appétissants.

"C’est déjà notre philosophie de proposer des poissons de Méditerranée, de pêche durable. En cuisine, la créativité vient de la contrainte. On va nous proposer de nouveaux poissons, ça va nous donner de nouvelles idées", note le chef Philippe Goullino.

Le résultat devrait être visible dans quelques jours sur la carte!

Depuis 2010

Lancé en 2010, le programme européen Mister Goodfish est né sous l’impulsion des trois plus grands aquariums d’Europe (Acquario di Genova en Italie, Aquarium Finisterrae en Espagne, et Nausicaá – Centre national de la mer, en France), dans le but de sensibiliser le public et les professionnels à la consommation durable des produits de la mer. Par leur adhésion, les restaurateurs et poissonniers s’engagent à proposer un minimum de deux espèces recommandées sur leurs menus et de cinq sur les étals.

Mr Goodfish a comme objectif d’éveiller l’attention de toute la filière pêche et des consommateurs sur cette situation et de proposer des solutions simples et positives. Pour exemple, si chaque Français consommait une espèce conseillée par Mr Goodfish simplement une fois par an, ce sont 18.000 tonnes d’espèces menacées qui pourraient être sauvegardées.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.