“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'histoire croisée entre Hermès et la Principauté

Mis à jour le 08/06/2018 à 11:07 Publié le 08/06/2018 à 05:15
Et un jour de 1956, la légende du sac « Kelly » débuta à Monaco…

Et un jour de 1956, la légende du sac « Kelly » débuta à Monaco… Photo DR

L'histoire croisée entre Hermès et la Principauté

À l'occasion de la réouverture de la boutique Hermès, avenue de Monte-Carlo, on se replonge dans les souvenirs d'une marque au destin lié à la Principauté

Si la marque est présente dans le monde entier, Monaco résonne particulièrement dans l'histoire de la célèbre maison au duc attelé.

À sa création, en 1837, rien ne prédestinait Hermès à devenir une référence dans la haute-couture. Thierry Hermès, son fondateur, fabriquait des selles et harnais pour chevaux.

Ce n'est que quelques successeurs plus tard, dans les années vingt, que la marque se diversifie. On voit alors apparaître les premiers sacs griffés Hermès, le fameux "cousu sellier". Uniquement présente à Paris, la marque s'exporte partout en France. Jusqu'à Monaco.

Depuis 1947

Hermès est implantée en Principauté depuis 1947. "Monaco est l'une des adresses les plus anciennes de la maison", affirme Florian Craen, directeur général commercial de la marque.

Et si leur emplacement et ce pays leur tiennent tant à cœur, ce n'est pas sans raison. Dans les années trente, Robert Dumas crée un sac à main pour dame à l'esthétique rigoriste, en rupture avec le décoratif en vigueur de l'époque, inspiré du sac à selle des cavaliers.

Un sac bouclier contre les paparazzis

La princesse Grace de Monaco l'aime tant, qu'elle en a commandé une demi-douzaine dans des nuances variées. Mais un jour de 1956, alors qu'elle descend de voiture, le modèle qu'elle a choisi pour sa sortie fait office de bouclier contre les paparazzis qui la guettent. L'histoire raconte que c'était pour cacher son ventre, alors enceinte de la future princesse Caroline.

La photo fait le tour du monde et le sac trouve son nom de scène.

C'est donc sous son nom de "Kelly" que le modèle continue son histoire. "C'est la seule fois où la marque a donné le nom d'une cliente à un sac", explique Stéphane Craen. Le sac "Birkin" étant une commande spéciale pour la chanteuse anglaise.

"L'histoire d'Hermès remonte à 180 ans. C'est une famille avec des valeurs et des projets. À Monaco c'est aussi une famille qui porte le pays et notre histoire s'entremêle avec Grace Kelly", souligne le directeur général commercial. "Avec le prince Albert II, nous avons parlé de la fierté de l'histoire croisée entre ces deux familles", raconte-il.

Beaucoup de similitudes entre ces deux familles qui incarnent, à leur manière, le luxe et l'élégance.


La suite du direct