“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les voeux parisiens au corps diplomatique accrédité

Mis à jour le 27/01/2016 à 05:01 Publié le 27/01/2016 à 05:01
Gilles Tonelli a adressé ses vœux, à Paris, à plus de soixante ambassadeurs accrédités en Principauté.

Gilles Tonelli a adressé ses vœux, à Paris, à plus de soixante ambassadeurs accrédités en Principauté. Photo DR

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les voeux parisiens au corps diplomatique accrédité

La cérémonie des vœux aux représentants du corps diplomatique vient de se tenir à l'hôtel Peninsula, à Paris.

La cérémonie des vœux aux représentants du corps diplomatique vient de se tenir à l'hôtel Peninsula, à Paris.

Gilles Tonelli, conseiller de gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération, et Claude Cottalorda ont accueilli plus de soixante ambassadeurs accrédités auprès de la Principauté.

Après avoir rappelé les événements tragiques de l'année écoulée, le conseiller de gouvernement a, dans son allocution, évoqué l'activité diplomatique et économique intense qu'a connue la Principauté en 2015.

M. Tonelli a également transmis un message de au prince souverain, soulignant l'importance de l'accord qui a été adopté à la COP2 1, de la poursuite des discussions de Monaco avec l'Union européenne, mais aussi du dialogue entre la Principauté et la communauté internationale.

À ce jour, Monaco entretient des relations diplomatiques avec 126 États dans le monde et 106 ambassadeurs sont accrédités à Monaco, dont 96 depuis Paris.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.