“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les voeux d’un maire ému et très reconnaissant

Mis à jour le 12/01/2020 à 10:06 Publié le 12/01/2020 à 10:06
L’heure était aux remerciements hier mais le maire ne s’est pas prononcé sur son avenir.

L’heure était aux remerciements hier mais le maire ne s’est pas prononcé sur son avenir. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les voeux d’un maire ému et très reconnaissant

Je vous aime mais je pars… » Ce sont les paroles chantées par une petite chanteuse de 8 ans du conservatoire de Beaulieu-sur-Mer, hier matin dans la salle polyvalente de La Turbie, pour démarrer la cérémonie des vœux du maire, Jean-Jacques Raffaele.

Je vous aime mais je pars… » Ce sont les paroles chantées par une petite chanteuse de 8 ans du conservatoire de Beaulieu-sur-Mer, hier matin dans la salle polyvalente de La Turbie, pour démarrer la cérémonie des vœux du maire, Jean-Jacques Raffaele. Faut-il y voir un signe ? Ce n’est en tous cas pas hier que la réponse est arrivée. « Je dois faire attention à mes propos, car, vous le savez, nous sommes dans une période de réserve due aux prochaines échéances électorales. Je ne dérogerai donc pas à la règle. »

C’est donc une cérémonie particulièrement courte, et sans bilan de l’année passée qui s’est déroulée, en présence des maires de nombreuses communes (Beaulieu, Villefranche-sur-Mer, Peille, Peillon, Breil-sur-Roya, Beausoleil, Cap-d’Ail), de la sénatrice des Alpes-Maritimes Dominique Estrosi-Sassone, de Stéphane Valeri, président du Conseil national de Monaco, et de Jacques Pastor, représentant le maire de Monaco.

Dans son discours, qu’il a voulu teinter d’émotion, le maire de La Turbie a remercié tout le monde. Véritablement tout le monde. Toutes les associations, tous les employés : « Imaginez un seul instant l’école sans les Atsem, sans la garderie, sans les dames du personnel de cantines, sans les dames de ménages, ou bien les services administratifs, sans l’accueil à la mairie, au point information, le service d’urbanisme, l’état civil, le CCAS, la comptabilité, la police municipale, ainsi que la directrice qui gère tout ce monde. »

Jean-Jacques Raffaele a également rappelé que le village de La Turbie a reçu une étoile du guide Michelin avec la mention « village intéressant ».

Il a conclu sur ces mots : « J’ai rencontré parmi vous des gens formidables. J’ai pu aider certains en difficultés, et c’est certainement ce dont je suis le plus fier. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.