“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les urgences du CHPG ont été prises d'assaut durant les Fêtes

Mis à jour le 12/01/2018 à 05:17 Publié le 12/01/2018 à 05:17
Les urgences ont enregistré une hausse de fréquentation de près de  20 % par rapport à la même période l'année dernière.

Les urgences ont enregistré une hausse de fréquentation de près de 20 % par rapport à la même période l'année dernière. J.-F.O.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les urgences du CHPG ont été prises d'assaut durant les Fêtes

Tout comme l'ensemble de la région Sud-Est, la Principauté n'a pas été épargnée par les épidémies hivernales, particulièrement virulentes et tenaces, durant les dernières Fêtes.

Tout comme l'ensemble de la région Sud-Est, la Principauté n'a pas été épargnée par les épidémies hivernales, particulièrement virulentes et tenaces, durant les dernières Fêtes.

« La période des fêtes a été marquée par une augmentation de la fréquentation des services des Urgences adultes et pédiatriques au CHPG par rapport à l'an passé, avec 2 150 passages entre le 25 décembre et le 8 janvier, contre 1 806 aux mêmes dates un an auparavant, soit une hausse de 19 %», nous a confiés, hier, le CHPG.

La grande majorité des consultations, parfois suivies d'hospitalisation, relevait de la grippe (dont deux souches coriaces sévissent en ce moment), de gastro-entérites aiguës et « d'autres affections respiratoires ».

L'établissement monégasque tient à souligner qu'il « veille en permanence à pouvoir faire face à l'afflux de patients affectés par ces épidémies ».

Toutefois, la prévention reste de mise. Un lavage régulier des mains et le port d'un masque pour les porteurs de virus sont recommandés. Ces derniers jours, la région voisine de Paca restait en effet la 2e région la plus touchée de France avec 495 cas de grippe recensés pour 10 000 habitants. Soit une alerte maximale. T.M.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.