“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les trois gagnants de l'Open des artistes sacrés

Mis à jour le 18/03/2017 à 05:05 Publié le 18/03/2017 à 05:05
24 œuvres étaient en compétition à la galerie de l'Entrepôt depuis le 9 février. Après plus d'un mois de votes, les gagnants de cette 7e édition de l'Open des artistes ont été désignés.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les trois gagnants de l'Open des artistes sacrés

Le rire dans le monde tel qu'il est.

Le rire dans le monde tel qu'il est. Voici le thème sur lequel 70 artistes ont dû plancher pour cette septième édition de l'Open des artistes à Monaco. Après une première sélection en février, l'heure est maintenant à l'annonce du grand gagnant, ou plutôt des gagnants.

En plus du prix du jury ainsi que celui de Monaco Telecom, un artiste a été récompensé par le public, venu voter à l'Entrepôt dans une urne. Une sélection beaucoup moins formelle et qui peut réserver bien des surprises.

Une résidente monégasque primée

La Principauté peut se réjouir : Antonella Fonzi, artiste d'origine italienne et résidente monégasque, a remporté le prix du jury pour son œuvre L'Albero che ride » (l'arbre qui rit). Un dessin d'arbre dépouillé exécuté avec précision sur un papier confectionné à la main. Le jury a salué son originalité et sa démarche artistique.

Monaco Telecom a, quant à lui, récompensé Henri Lamy, artiste lyonnais pour sa peinture iPhone Lady. Largement inspiré du tableau La liseuse de Jean-Honoré Fragonard, le jeune artiste l'a adapté à l'ère moderne en y incluant un iPhone (la liseuse tient originalement un livre). Mais l'innovation réside aussi dans le mélange des matières : en utilisant un boubou en toile de fond, Henri Lamy a complètement réinventé le support.

Quant au très attendu prix du public, il a été remis à

J.Klyn pour son œuvre N°53 : «#lol ». Un tableau haut en couleur représentant des dizaines de smileys et le cadre photo de l'application Instagram, encore une fois un clin d'œil aux nouvelles technologies.

Plus de 300 votes

Les trois œuvres seront publiées sur les couvertures d'annuaires 2017 de Monaco Telecom. Antonella Fonzi aura droit à une exposition personnelle à la galerie de l'Entrepôt à la fin de l'année.

Plusieurs centaines de personnes se sont déplacées à l'Entrepôt pour admirer les 24 œuvres exposées mais surtout voter pour leur préférée. Une réussite pour Caroline Rivalan, la responsable de la galerie : « Nous avions à peu près 15 à 20 personnes par jour pendant les vacances scolaires, ce qui est énorme par rapport à la moyenne nationale de fréquentation des galeries d'art (environ 1 à 2 personnes). »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.