“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les trains de la Roya et les wagons mémoire

Mis à jour le 11/10/2018 à 05:06 Publié le 11/10/2018 à 05:06
Michel Braun en séance de dédicace.

Les trains de la Roya et les wagons mémoire

Afin d'accompagner la sortie du volume I des « Trains du col de Tende » aux éditions du Cabri, deux des trois auteurs de ce corpus extrêmement bien documenté, José Banaudo et Michel Braun ont accueilli une vingtaine d'auditeurs, dimanche, à la Ca d'Breï.

Afin d'accompagner la sortie du volume I des « Trains du col de Tende » aux éditions du Cabri, deux des trois auteurs de ce corpus extrêmement bien documenté, José Banaudo et Michel Braun ont accueilli une vingtaine d'auditeurs, dimanche, à la Ca d'Breï.

La présentation d'un diaporama sur le contexte, le caractère spécifique de cette ligne ferroviaire ont mis en lumière l'importance que cet axe revêt dans la vie quotidienne des habitants de la vallée.

Le premier tome couvre la période 1858-1928 et les balbutiements de ce que Zola appelait la « bête humaine ».

On y découvre au fil des pages les trésors d'ingénierie, et le courage des ouvriers de l'époque pour la pose des rails et la construction des ouvrages d'arts.

À l'heure où la ligne Nice- Tende-Cuneo est menacée, cette histoire des trains du col de Tende est une œuvre nécessaire à la bonne compréhension des enjeux du transport moderne dans la Roya.

Après la conférence, les auteurs se sont prêtés à l'exercice de la dédicace avant de converser avec le public autour d'un verre partagé.

A.D.S.

La suite du direct