“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les Roquebrunoises s’écroulent en 2e mi-temps

Mis à jour le 26/02/2019 à 10:12 Publié le 26/02/2019 à 10:12
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Les Roquebrunoises s’écroulent en 2e mi-temps

Les joueuses de Jean-François Weber ont malheureusement montré deux visages diamétralement opposés face aux joueuses d’Annecy.

Les joueuses de Jean-François Weber ont malheureusement montré deux visages diamétralement opposés face aux joueuses d’Annecy. Une sorte de docteur Jekyll et Mister Hyde version sportive.

Bien lancées en première période, les joueuses de RCM basket s’étaient montrées accrocheuses et combatives face à une des très bonnes équipes de la poule. Et même si tout n’avait pas été parfait, le jeune groupe roquebrunois avait affiché du caractère, sortant même devant à la mi-temps (20’, 28-27). « Clémence Didier s’est malheureusement blessée rapidement et on a totalement explosé en seconde période avec une incroyable décompensation », regrette le technicien roquebrunois. Les deux QT suivants seront terribles pour les locales avec un 2-17 au retour des vestiaires et un 4-14 dans le QT4. Un trou d’air dévastateur pour l’équipe fanion.

L’attaque en berne

« Il y a eu une ou deux joueuses qui n’étaient pas dans le coup, et comme on était huit seulement, la fatigue s’est accumulée pour les quatre-cinq joueuses restantes. On avait pourtant été bon défensivement, en revanche ce fut la catastrophe en attaque avec de la maladresse et beaucoup de mauvais choix », juge encore Weber.

Six points inscrits seulement en deuxième mi-temps, la machine s’est totalement grippée. Enrayée ! « Depuis que j’entraîne, j’ai rarement vu une telle différence entre deux périodes, je peine d’ailleurs à l’expliquer », souffle quelque peu désabusé l’entraîneur roquebrunois. D’autant plus regrettable que RCM basket ne peut se permettre de passer à côté de son sujet s’il entend conserver sa place en Nationale 3. La jeunesse n’explique pas tout... L.BOXITT

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.