“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les révisions du bac ont démarré à L'Odyssée

Mis à jour le 07/06/2018 à 05:18 Publié le 07/06/2018 à 05:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les révisions du bac ont démarré à L'Odyssée

Hier se tenait la première édition des séances révisions organisées par la bibliothèque municipale de Menton L'Odyssée.

Hier se tenait la première édition des séances révisions organisées par la bibliothèque municipale de Menton L'Odyssée. À cette occasion, une quinzaine d'élèves de terminale ont fait le déplacement afin de passer quelques heures en petit comité avec Xavier Joffrida, professeur de mathématiques. « J'essaie de les préparer, de revoir les notions avec eux. L'épreuve est dans quinze jours, donc ce sera tout frais dans leur tête » explique l'enseignant.

Des annales en guise de support

Afin de pouvoir aider au mieux ces lycéens, Xavier Joffrida a récupéré les sujets qui ont déjà été proposés en 2 018 au Liban, en Amérique du Nord ou à Pondichéry par exemple. « J'improvise un petit peu. J'ai choisi des sujets pour chaque section » admet-il. Les mathématiques, une épreuve souvent redoutée, bien que le professeur se veuille rassurant : « s'ils ont travaillé régulièrement tout au long de l'année, il n'y aura pas de soucis ».

Pour une première fois, Rose-Marie Matton, directrice de L'Odyssée s'estime très contente : « J'étais un peu inquiète, je me demandais si les jeunes allaient oser franchir le pas. Quinze personnes pour une première c'est formidable, cela veut dire que l'on répond à un vrai besoin » explique-t-elle.

Une initiative qui plaît

Une initiative pour les jeunes Mentonnais qui semble convaincre et une occasion de les attirer à la bibliothèque. « Le public adolescent est le plus difficile à toucher. C'est dommage car la jeunesse me tient vraiment à cœur » affirme Rose-Marie Matton.

Pour ceux qui n'auraient pas encore fait le déplacement, les séances vont se poursuivre jusqu'au 16 juin. Un professeur d'histoire viendra également soutenir les élèves.

En plus de cours d'approfondissement, une session questions-réponses sera organisée afin que l'enseignant puisse procurer ses conseils pour aborder au mieux l'examen du baccalauréat.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.