“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les rendez-vous à venir au Fort Antoine

Mis à jour le 09/07/2018 à 05:08 Publié le 09/07/2018 à 05:08
Et c'est gratuit !

Et c'est gratuit ! archives Michael Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les rendez-vous à venir au Fort Antoine

La saison estivale 2018 du Fort Antoine a été lancée par la représentation de la pièce Italie Brésil 3 à 2, magnifiquement interprétée par Solal Boulodnine, seul comédien en scène, au côté de Jean-Marc Montera (musicien).

La saison estivale 2018 du Fort Antoine a été lancée par la représentation de la pièce Italie Brésil 3 à 2, magnifiquement interprétée par Solal Boulodnine, seul comédien en scène, au côté de Jean-Marc Montera (musicien).

Le Théâtre du Fort Antoine cherche à développer un théâtre vivant et éclectique tout en étant à l'écoute de la création contemporaine. Il se veut un lieu de rencontre, de convivialité, mais aussi un soutien à la création émergente. Les prochains spectacles (gratuits !), de cette 48e édition, se dérouleront à 21 h 30 les :

- mardi 10 juillet : Rien n'est si froid, de Naomi Wallace par la Compagnie Flacara

- jeudi 12 juillet : Jean-Paul II - Antoine Vitez - Rencontre à Castel Gandolfo, de Jean-Philippe Mestre

- mardi 17 juillet : Des hommes en devenir, d'après le roman de Bruce Machart par Le Bloc Opératoire

- mardi 24 juillet : Boxon(s) - jusqu'à n'en plus pouvoir, de Stéphane Jaubertie par Le Petit Théâtre de Pain

- mardi 31 juillet : Le passager clandestin, de Patrick Kermann par la Compagnie Arketal

- mardi 7 août : Timon d'Athènes, de William Shakespeare par Le TAC Théâtre


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.