“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les prouesses de l'ex-enfant prodige ce soir au Palais

Mis à jour le 19/07/2018 à 05:18 Publié le 19/07/2018 à 05:18
À 23 ans, Jan Lisiecki a déjà parcouru, et séduit, le monde.

À 23 ans, Jan Lisiecki a déjà parcouru, et séduit, le monde. DR

Les prouesses de l'ex-enfant prodige ce soir au Palais

Ce soir au Palais Princier, le pianiste Jan Lisiecki interprétera le romantique concerto de Grieg

À l'âge de 9 ans, ce pianiste d'origine polonaise né au Canada donnait ses premiers concerts avec orchestre. Le 1er janvier 2010, pour ouvrir à Varsovie l'« Année Chopin » (année de célébration du bicentenaire de la naissance de ce compositeur né en Pologne) c'est à lui, Jan Lisiecki, alors âgé de 15 ans, qu'on fit appel.

Cette même année, toujours dans le cadre de la célébration de l'Année Chopin, il joua devant 100 000 personnes à Ottawa, en présence de la Reine d'Angleterre.

Habitué de la région

Entendu dans notre région au Festival de Menton ou au Midem à Cannes, on le retrouvera ce jeudi soir au Palais Princier de Monaco. Il a 23 ans à présent. Il ne jouera pas du Chopin mais l'un des concertos les plus romantiques, inspiré par Chopin, celui de Grieg.

Le Philharmonique de Monte-Carlo, qui l'accompagnera, sera dirigé par le jeune et éclatant chef d'orchestre américain, Robert Trevino.

Une première en Principauté

Le reste du programme sera consacré à la célébration du centenaire de la naissance de Leonard Bernstein - le compositeur de West-Side Story, né en 1918.

On entendra des musiques de sa comédie musicale On The Town (l'histoire d'un homme qui traverse une ville à la recherche d'une femme qu'il a vue en photo).

On entendra également, pour la première fois en Principauté, les Jubilee games que Bernstein composa pour fêter les cinquante ans du Philharmonique d'Israël. Les musiciens auront à prononcer, tout en jouant, le chiffre cinquante en hébreu.

La célébration d'un cinquantenaire par un compositeur dont on célèbre le centenaire !


La suite du direct