“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les plages privées

Mis à jour le 10/04/2016 à 05:09 Publié le 10/04/2016 à 05:09
À Nice, le montage de Castel Plage a commencé. Les Alpes-Maritimes alignent chaque année, le long de ses 40 km de côtes, près de 22 000 matelas. 	(Ph. Franck Fernandes)

Les plages privées

Les établissements implantés dans les Alpes-Maritimes sont menacés par un décret paru en 2006. Mais au-delà des frontières de la Côte d'Azur, les plagistes de l'Hexagone ont décidé de s'unir

Les vacances de Pâques sonnent le retour des beaux jours. Un signe ne trompe pas : de drôles d'hirondelles ont fait leur apparition sur le littoral azuréen. Avec leur bec d'acier les tractopelles rengraissent les plages en attendant les premiers touristes. Ils seront plus de 10 millions cette année encore à déferler sur la Côte. L'économie balnéaire pèse lourd dans le PIB azuréen.

Concessions en sursis

Il faut dire que les Alpes-Maritimes alignent chaque année, le long de ses 40 km de côtes, près de 22 000 matelas. Le département compte 200 plages privées. Du moins pour l'instant. Car un décret paru en 2006 risque fort de limiter le nombre d'établissements. « Personne ne s'en était vraiment préoccupé à l'époque, mais à mesure que les concessions arrivent à leur terme on réalise peu...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct