“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les petits ambassadeurs de l'UNESCO aux îles de Lérins

Mis à jour le 07/06/2018 à 05:19 Publié le 07/06/2018 à 05:19
21 jeunes écoliers ont été sensibilisés au projet d'inscription des Îles de Lérins au patrimoine mondial de l'UNESCO.

21 jeunes écoliers ont été sensibilisés au projet d'inscription des Îles de Lérins au patrimoine mondial de l'UNESCO. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les petits ambassadeurs de l'UNESCO aux îles de Lérins

« Agir ensemble, c'est plus fort ».

« Agir ensemble, c'est plus fort ». Telle est la devise des 21 jeunes membres de la Fédération Monégasque des Clubs et Amis de l'UNESCO (FMCAU), qui sont partis le 31 mai à la découverte d'une des deux Îles de Lérins, Sainte-Marguerite. Cette journée, mêlant culture et détente, est venue récompenser leur engagement dans les Clubs UNESCO des écoles des Révoires et Saint-Charles.

Sur les traces du Masque de Fer

Dès leur arrivée, ces « ambassadeurs en herbe » pour l'UNESCO ont été sensibilisés au projet déposé en décembre 2017 par la ville de Cannes pour demander l'inscription des Îles de Lérins au patrimoine mondial. Accueilli par un sympathique guide, le petit groupe a suivi le long du chemin de ronde du Fort Royal pour une promenade pédagogique consacrée à l'histoire de l'île et aux techniques de défense. Après une pause pique-nique bien méritée dans l'enceinte du fort, les enfants ont visité le Musée de la mer et les anciennes cellules de la prison royale où le fameux « Masque de fer » a passé une partie de sa vie. Ils ont ensuite été initiés à un ingénieux système de communication à vocation militaire appelé « sémaphore » qui permettait à l'île de demander du renfort à Paris en l'espace de 10 heures environ.

En préalable à cette sortie, les jeunes ont discuté pendant l'année, avec leurs animatrices, du grand projet d'inscription au patrimoine mondial de l'UNESCO « Des Alpes de la Méditerranée », porté par l'État italien en coopération avec la France et Monaco.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.