Rubriques




Se connecter à

Les oursinades ont attiré les foules ce week-end sur deux marchés à Monaco

La mairie de Monaco organisait ce week-end des oursinades sur les deux marchés du pays. Une manifestation culinaire, appréciée, destinée à redonner de l’effervescence à ces lieux de vie.

La rédaction Publié le 14/03/2022 à 10:47, mis à jour le 14/03/2022 à 13:07
photos
Ce dimanche au marché de la Condamine, une bonne centaine de personnes avaient réservé pour cette oursinade, au lendemain de celle organisée au marché de Monte-Carlo, à la frontière avec Beausoleil. Photo Cyril Dodergny

Non loin des étals des maraîchers et producteurs du marché de Monte-Carlo, une rangée de tables a été disposée. Les interrogations se dissipent vite quand les habitués, caddie à la main, repèrent une affiche pour le moins alléchante. "Oursinades aux marchés", peut-on lire.

La réservation était obligatoire, certes, mais le week-end maussade et venteux a dissuadé bon nombre de fins gourmets de se déplacer pour déguster ces piquants échinoïdes et une assiette d’huîtres. Alors d’autres ont profité de cet instant culinaire proposé par la mairie de Monaco.

Armé d’un couteau, l’écailler Léo Vidal, par ailleurs gérant du bar à huîtres de la place d’Armes, ouvre à la chaîne les fruits de mer, pêchés ce jeudi dans l’étang de Thau, près de Sète.

 

"Ce week-end, en comptant l’oursinade au marché de la Condamine [ce dimanche midi, N.D.L.R.], on a prévu 2.300 oursins et 1.500 huîtres. On espère que c’est la première d’une longue série", confie-t-il.

2.300 oursins et 1.500 huîtres ont pu être dégustés tout au long du week-end Photo Cyril Dodergny.

"Nos marchés en ont bien besoin"

Anne et Marie-Gabrielle, habituées des lieux, se sont laissées tenter par le goût fortement marin, salé et iodé, des oursins. Quelques tranches de pain, du beurre et un bon vin blanc pour accompagner le tout.

Un stand de fruits de mer bienvenu au marché de Monte-Carlo Photo Cyril Dodergny.

"C’est frais et délicieux, comme la météo, rigolent-elles. Ici, au marché de Monte-Carlo, il manque vraiment un stand de fruits de mer. Il y en avait un avant mais il a été enlevé. C’est donc plaisant d’avoir cette animation."

"Nos marchés en ont bien besoin. Comme dans les communes limitrophes, la fréquentation a baissé. Nos commerçants nous ont fait comprendre qu’ils avaient besoin de plus d’événements, reconnaît Jean-Philippe Verdino, chef du service Domaine Communal - Commerce, Halles et Marchés à la mairie de Monaco. Pour 2022, le calendrier prévoit plusieurs dates festives: une soirée italienne, l’Oktoberfest, le bal de la place d’Armes, une journée pour Pâques etc... La situation sanitaire s’est améliorée et nous permet ce retour à la normale."

Les oursins prêts à être dégustés Photo Cyril Dodergny.
Malgré le temps maussade, certains n'ont pas hésité à faire le déplacement au marché de la Condamine pour profiter de l'oursinade. Photo Cyril Dodergny.
Avec l'amélioration des conditions sanitaires, un retour à la normale est de plus en plus possible. Photo Cyril Dodergny.
Un stand de fruits de mer bienvenu au marché de Monte-Carlo Photo Cyril Dodergny.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.